mar. Nov 19th, 2019

Deux tablettes pour le prix d’une

Les pilotes Air France vont ils finir geek ?

Partages
EFB navAero © DR

Air France a annoncé hier le déploiement de l’iPad au sein de ses 4100 pilotes. L’iPad va leur permettre d’avoir à disposition la documentation avion, les derniers incidents et autres informations permettant de garantir une plus rapide propagation de l’information au sein de l’entreprise.

Il aurait semblé logique, normal et économiquement judicieux que ces iPad soient également utilisés au cockpit pendant le vol. C’est déjà le cas pour nombre de compagnies aériennes américaines et il y a fort à parier qu’un agrément européen pour l’utilisation de la tablette à la pomme n’est (n’étaient) qu’une question de mois. Et bien chez Air France on est pressé, sans doute un peu geek aussi. Plutôt que d’attendre la certification de l’iPad il semblerait que la compagnie aérienne ait choisi d’acheter, en plus de l’iPad, des tablettes déjà certifiées par l’EASA pour être utilisées en vol.

Les tablettes de navAero, société suédoise, sont déjà certifiées par l’EASA pour une utilisation en vol. Cette certification est délivrée pour plusieurs types de machines des constructeurs Airbus et Boeing. Sur le site de la société navaero on découvre un document daté du 16 janvier 2012 stipulant que navAero et Air France ont signé un contrat pour équiper les Airbus A320, A330, A340 ainsi que les Boeing 747 du system EFB (Electronic Flight Bag) t-Bag.

Une Californienne et une Suédoise, les pilotes vont être aux anges…

(lien vers le document navAero)

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 037 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages