30 mai 2020

Air France A319 © Philippe Noret - AirTeamimages

Air France: Sud Aérien persévère

La grève doit débuter mercredi prochain mais, pour le moment, ils sont bien isolés…

Partages
Air France A319 © Philippe Noret – AirTeamimages

La semaine dernière le syndicat minoritaire Sud Aérien a convié les autres organisations syndicales d’hôtesse de l’air et steward d’Air France pour faire le point sur le projet de grève du Sud Aérien et l’éventuelle participation des autres syndicats. Seule l’UGICT-CGT a fait le déplacement mais n’a pas annoncé rejoindre le mouvement de Sud Aérien qui, pour l’instant, est bien seul.

Sud Aérien dénonce les mesures que souhaite mettre en place la direction via le plan Transform 2015. Quelques exemples de mesures considérées comme inacceptables :

  • Augmentation des heures de vol
  • Retour de prestations chaudes en Premium sur certains vols
  • Diminution des repos en escale (24 heures au lieu de 48 heures) 1 hôtesse de l’air ou steward en moins sur tous les vols long-courriers
  • Service en cabine durant les gardes 3 jours de congé en moins par an
  • Gel de salaires pendant 2 ans…

Ils indiquent qu’il est également inadmissible qu’ « aucune mesure de restriction ou de suspension du versement de dividendes aux actionnaires n’ait prévue ! » Sachant que depuis 2007 Air France n’a pas versé de dividende on se demande ce que cette revendication signifie.

Ils ont mis à disposition le « mode d’emploi du gréviste » afin d’être en règle vis à vis de la loi Diard sur leur site internet. Cela est plutôt une bonne idée pour qu’aucun salarié ne soit dans l’illégalité et ne risque de subir de fâcheuses conséquences…

La grève que ce syndicat appelle de tous ses vœux et qui doit débuter mercredi prochain semble être vouée à avoir autant d’effets qu’un pétard mouillé. Si les autres syndicats ne rejoignent pas ce syndicat minoritaire ils auront fait beaucoup de bruit pour pas grand-chose.

Partages

1 thought on “Air France: Sud Aérien persévère

  1. c’est vrai que perdre son boulot est mieux que de servir des prestation chaude en premium… même si je comprends que perdre certains avantages est peu agréable, perdre son job l’est encore moins… pour ce qui est de la revendication sur la prestation chaude je trouve ca ridicule personnellement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 342 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Partages