jeu. Déc 5th, 2019

Boite noire © DR

Le rapport pour vendredi

Partages
Boite noire © DR

Le Wall Street Journal vient de publier des informations qui émaneraient de sources proches du dossier concernant l’accident du vol Air France AF447 du 1er juin 2009 qui a fait 228 morts. Les pilotes auraient été « apparemment distraits par les dysfonctionnements d’indicateurs de vitesse et n’ont pas réagi correctement face à d’autres éléments cruciaux du vol, comme l’ajustement de la poussée de l’appareil. ».

L’équipage technique aurait été perturbé par la multitude d’alarmes qui se seraient déclenchées au cockpit en un très bref laps de temps. L’équipage n’aurait pas suivi les procédures afin de maintenir la stabilité de l’appareil en attendant un retour à la normale des différents indicateurs de vol. Il semblerait que l’appareil ait décroché suite à une perte importante de vitesse et que la manœuvre consistant à prendre de la vitesse en abaissant le nez de l’appareil n’ait pas été effectuée.

Ces révélations interviennent au lendemain de l’article dans le magazine allemand « Der Spiegel » qui affirme que le commandant de bord était absent du poste au moment du drame. Le SNPL a vivement réagi en indiquant que sur ces vols l’équipage technique était constitué d’un commandant de bord et de deux copilotes et qu’au moment du drame il y avait deux pilotes aux commandes ce qui est tout à fait normal.

Devant la montée de la pression médiatique le BEA va faire tout son possible afin de raccourcir au maximum le délai avant le rapport préliminaire qui devrait finalement être publié ce vendredi.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 410 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages