dim. Nov 17th, 2019

Dérive Airbus A330 AF447 @ Agência Brasil ABr

Décrochage brutal ?

Partages
Dérive Airbus A330 AF447 @ Agência Brasil ABr

Le quotidien allemand Spiegel cite un expert pour qui l’accident du vol Air France AF447 serait dû à un décrochage brutal de l’appareil entraîné par le gel des sondes Pitot. Comme indiqué par le BEA dès le début les sondes Pitot auraient givré ce qui aurait entraîné un tangage de l’appareil suite à la panne des indicateurs de vitesse qui ne recevait plus d’informations. Le commandant de bord aurait regagné le cockpit et crié les instructions aux deux copilotes en poste au moment du drame.

Airbus industrie avait communiqué que « normalement quand des informations en provenance des sondes Pitot  sont erronées, l’avion se met en lois alternatives et le pilote automatique et l’autothrust se désactive automatiquement ainsi que l’horizon artificiel. Cependant si deux des 3 sondes Pitot envoient des informations erronées l’horizon artificiel peut réapparaître et l’ordinateur peut permettre de réactiver le pilote automatique et l’autothrust ». Une mise à jour logiciel de plus de 1200 appareils Airbus A330 et A340 avait été envisagé dans un bulletin d’alerte suite à l’accident.

Le BEA confirme qu’il devrait donner les circonstances de l’accident dans la semaine.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 959 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages