mer. Nov 20th, 2019

Boite noire © DR

Airbus hors de cause

Partages
Boite noire © DR

Les boîtes noires de l’Airbus A330 qui s’est écrasés en mer faisant 228 morts le 1er juin 2009 ont déjà parlé et mis hors de cause le constructeur européen Airbus. Le Bureau Enquête et Analyses va donc devoir dans les mois à venir déterminer si l’avion est tombé suite à une erreur de l’équipage technique ou bien à cause d’une négligence de la compagnie Air France. Le BEA assure que « les données du Data Flight Recorder, l’une des deux boîtes noires, qui a enregistré les paramètres du vol, a permis de conclure assez rapidement que l’Airbus A330 était hors de cause ».

Sur le plan judiciaire le rapport et les conclusions ne sont pas attendues au plus tôt pour la fin de l’année sachant qu’entre-temps les deux juges d’instructions qui ont mis les compagnies Air France et Airbus industrie en examen pour homicide involontaire liront très attentivement le résultat de l’enquête du BEA.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 075 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages