18 mai 2024
boeing 777 air france

Boeing 777 Air France © DR

Air France, forte perte d’exploitation

Le groupe Air France – KLM enregistre une forte perte au premier trimestre 2024

Partages

La perte d’exploitation du groupe Air France – KLM s’est creusée au premier trimestre 2024. Durant la période il y a eu des perturbations opérationnelles « exceptionnelles » et une baisse des revenus cargo qui ont nui aux performances du groupe aérien européen.

L’entreprise avait mis en garde contre ce qui s’est avéré être une période janvier-mars 2024 « assez difficile » lors de son briefing annuel plus tôt cette année. Cependant le groupe Air France – KLM note que les ventes de billets à terme et la demande de voyages laissent toujours présager une saison estivale « prometteuse ».

Publicités

Ben Smith, directeur général du groupe, a déclaré :

Malgré un début d’année difficile marqué par des tensions géopolitiques persistantes, Air France-KLM a enregistré une nouvelle croissance de son chiffre d’affaires ce trimestre, capitalisant sur une demande de voyages structurellement robuste.

Nous restons confiants dans notre capacité à atteindre nos prévisions de coûts unitaires pour 2024 et nous nous concentrons sur l’exécution de notre feuille de route stratégique pour respecter nos engagements à moyen terme.

Ben Smith

La perte d’exploitation de 489 millions d’euros au cours du premier trimestre est de 183 millions d’euros plus importante que celle réalisée au cours de la même période en 2023. Cette hausse est intervenue après que des perturbations opérationnelles au cours des trois mois ont fait grimper les coûts unitaires, notamment en raison des difficultés à obtenir des pièces de rechange pour les avions. Les revenus cargo ont diminué d’environ 157 millions d’euros sur un an, mais la baisse des coûts du carburant et la hausse des revenus unitaires passagers ont eu un impact positif sur les résultats.

Résultats de la compagnie aérienne Air France – KLM au premier trimestre 2024   
 Source : Air France – KLM
 RevenuRésultat opérationnelChanger d’année en année
Groupe Air France4,03 Md€-249 M€-68 M€
Groupe KLM2,74 milliards d’euros-290 M€-163 M€
Transavia462 M€-166 M€+6 M€

Les revenus globaux ont augmenté de 5 % sur un an à 6,7 milliards d’euros, avec des recettes unitaires passagers en hausse de 2,1 %. Cependant les recettes unitaires du groupe ont diminué de 1,8 % en raison de l’impact de la baisse des revenus du fret.

La perte d’exploitation nette du groupe Air France – KLM au premier trimestre s’est creusée de 143 millions d’euros à 489 millions d’euros.

Le coefficient d’occupation passagers de 86,4 % a légèrement augmenté grâce à une augmentation de la capacité de 4,5 % et une augmentation du trafic de 6,2 %. La capacité au premier trimestre était en baisse d’environ 3 % par rapport à la même période en 2019.

Après une hausse de 4 % des coûts unitaires au premier trimestre, due à la perturbation opérationnelle et à un paiement unique aux salariés de KLM, Air France – KLM continue de tabler sur une augmentation de 1 à 2 % des coûts unitaires pour l’ensemble de l’année.

Le groupe Air France – KLM ne donne pas d’indications sur la rentabilité pour l’ensemble de l’année.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Déjà titulaire du CCA ?
PNC en compagnie ?
En recherche de compagnie ?
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 26 549 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages