7 février 2023
boeing 777 air france

Boeing 777 Air France © DR

Air France, 1 milliards d’obligations !

Air France prend 1 milliard pour se « verdir »…

Partages

Air France – KLM a émis ses premières obligations durables le 9 janvier pour un montant nominal de 1 milliard d’euros. Les deux obligations sont une de 500 millions d’euros à 3,3 ans et une de 500 millions d’euros à 5,3 ans. Les deux tranches ont des coupons de 7,25% et 8,125% respectivement.

Air France – KLM a déclaré dans un communiqué :

Publicités

La forte demande des investisseurs témoigne de la confiance des investisseurs dans les mesures prises par Air France – KLM pour restaurer la solvabilité de la compagnie suite à la crise du Covid-19.

Le produit sera affecté au remboursement partiel du prêt de 4 milliards d’euros conclu pendant la pandémie en mai 2020, une facilité qui était garantie par l’État français et que la Commission européenne a approuvée en avril 2021. Air France – KLM déjà remboursé 500 millions d’euros du prêt en décembre 2021 et effectué un autre remboursement anticipé de 1 milliard d’euros en novembre 2022.

Air France souhaite se « verdir »

Dans une présentation aux investisseurs, le Air France – KLM a souligné que les obligations font partie de son « cadre de financement lié à la durabilité ». Le groupe Air France – KLM indique que c’est « l’indicateur de performance clé le plus important » dans le secteur de l’aviation, à savoir l’intensité des émissions de gaz à effet de serre (la quantité de CO2 émise par tonne-kilomètre payante, ou tCO2/RTK). S’il ne parvient pas à respecter les paramètres prédéfinis dans un certain délai, les intérêts qu’il paie sur les obligations augmentent.

Dans le cadre global le groupe s’engage à réduire l’intensité des émissions de 10 % d’ici 2025 et de 30 % d’ici 2030, par rapport à 2019. Le renouvellement de la flotte par l’acquisition de nouveaux avions, dont 100 Airbus à fuselage étroit qui ont été commandés en décembre 2021 avec des options pour 60 supplémentaires, l’aidera à atteindre cet objectif.

Air France – KLM vise à atteindre zéro émission nette d’ici 2050, grâce à une combinaison de renouvellement de la flotte (21 %), d’efficacité opérationnelle (10 %), de nouvelles technologies telles que les « nouvelles turbines et cadres aérodynamiques » (16 %) et de carburants d’aviation durables (45 %). %). Les émissions restantes (8%) doivent être compensées par compensation, a-t-il précisé.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Déjà titulaire du CCA ?
PNC en compagnie ?
En recherche de compagnie ?
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 27 372 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages