22 octobre 2021
Biden

Biden © DR

Biden pret à alléger les restrictions aux voyages internationaux

L’administration Biden se préparerait à alléger les restrictions aux voyages internationaux et les fermetures de frontières…

Partages

L’administration Biden se préparerait à alléger les restrictions aux voyages internationaux et les fermetures de frontières. Ces dernières ont été introduites au début de la pandémie et sont en vigueur depuis plus de 12 mois. Leur levée est prévue vers la mi-mai selon deux sources de la Maison Blanche citées par CNBC.

Les sources ont déclaré que le président Biden examinait des propositions. Elles visent à lever les interdictions de voyager actuellement imposées à l’Europe, au Royaume-Uni et au Brésil. L’administration cherche également à ouvrir la frontière sud avec le Mexique. Elle est aussi en pourparlers avec le Canada pour ouvrir la frontière terrestre nord.

Une des sources a indiqué :

Il va y avoir un grand changement à la mi-mai lorsque les vaccins seront plus largement disponibles pour tout le monde.

Dans un discours télévisé à la nation la semaine dernière, le président Biden a ciblé le 4 juillet comme jour de fin de la plupart des restrictions relatives aux coronavirus.

La Maison Blanche a refusé de commenter les rumeurs. Les sources affirment que l’administration a encore besoin d’être convaincue qu’il sera réellement possible d’assouplir les restrictions de voyage.

Le groupe de travail du président sur le coronavirus serait préoccupé par les nouvelles variantes du COVID-19 importées de l’étranger. Elles pourraient avoir un impact sur un programme de vaccination. On dit que le variant facilement transmissible découvert au Royaume-Uni est à l’origine d’une troisième vague d’infections en Europe. Pendant ce temps le Brésil lutte également contre une augmentation du nombre de cas.

Trump souhaitait une levée des restrictions fin janvier

Juste avant de quitter ses fonctions l’ancien président Trump avait voulu lever les interdictions internationales. Il affirmait avoir fondé sa décision sur les conseils du secrétaire à la Santé et aux Services sociaux de l’époque.

Les interdictions de voyager devaient être levées le 26 janvier. Mais quelques jours après son entrée en fonction, le président Biden a réimposé les interdictions de voyager en disant que ce n’était pas le moment de penser à voyager.

La secrétaire de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, avait indiqué :

Avec l’aggravation de la pandémie et l’émergence de variantes plus contagieuses dans le monde, ce n’est pas le moment de lever les restrictions sur les voyages internationaux.

Par le biais des Centers for Disease Control and Prevention (CDC), l’administration a tenté de convaincre les Américains de retarder les voyages. Ce message est de moins en moins entendu. Le nombre de passagers a commencé à atteindre de nouveaux records. De plus les compagnies aériennes signalent des tendances de réservation saines pour les mois à venir.

Une réouverture à la mi-mai coïnciderait avec un assouplissement prévu des restrictions de voyage au Royaume-Uni et en Europe. Cependant, la fermeture de la frontière avec le Canada est motivée par l’administration Trudeau qui veut garder la frontière fermée jusqu’à ce que plus de Canadiens aient été vaccinés.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jooble

Archives

Partages