30 novembre 2020
Vaccin coronavirus

Vaccin © DR

Aérien, le bout du tunnel ?

Le secteur de l’aérien est particulièrement touché par l’épidémie de coronavirus qui sévit depuis le mois de mars 2020. Mais, avec les dernières informations, pouvons-nous penser que le bout du tunnel est proche ?

Partages

Le secteur de l’aérien est particulièrement touché par l’épidémie de coronavirus qui sévit depuis le mois de mars 2020. Mais, avec les dernières informations, pouvons-nous penser que le secteur aérien arrive au bout du tunnel est proche ?

Depuis plusieurs jours maintenant les bonnes nouvelles s’accumulent. Apres l’annonce du vaccin par BioNTech et Pfizer c’est celui de Modena qui est annoncé. Dans les deux cas les résultats sont très encourageants. Une fiabilité a plus de 90% et une durée de couverture supérieur a 6 mois pour l’instant.

Les marchés s’enflamment

Les marchés ont accueilli l’annonce des ces vaccins dans l’euphorie. L’action Air France – KLM est passée d’environ 3.80 euros le 11 novembre à plus de 4.50 euros le 17 novembre. L’action Lufthansa a suivi le même chemin comme celle de easyJet ou encore British Airways pour ce qui est des compagnies aériennes européennes. La tendance est la même pour les compagnies étrangères. Si les marchés investissent autant sur le transport aérien depuis l’annonce des vaccins c’est pour une raison et une seule. Ils voient le ciel se dégager et mise sur une belle reprise de l’activité.

Le bout du tunnel est-il proche ?

La reprise était envisagée pour l’automne 2020 mais force est de constater que la deuxième vague a fortement contrecarré cette hypothèse. Les analystes, comme les marchés, tablent sur une reprise pour le début de l’année 2021 avec une belle activité pour l’été 2021. Le bout du tunnel pour l’aérien n’est sans doute pas si loin.

Si le vaccin est une condition sine qua none pour la reprise du trafic aérien elle n’est pas la seule. Sans une harmonisation des règles entre les pays la reprise sera compliquée. Les passagers ont besoin que le passage des frontières soit simple et les conditions clairement énoncées. Alexandre de Juniac, patron de IATA, se bat depuis des mois pour la mise en place de procédures communes entre les états et, avec le vaccin, cela devrait s’accélérer.

Les compagnies aériennes ont fortement licencié pour faire face a la crise depuis le mois de mars. Au moment de la reprise certaines auront besoin de personnel formé et prêt pour gréer les avions. L’emploi dans le secteur aérien a toujours été en dents de scie et la règle ne devrait pas changer dans les mois à venir. Il y aura les personnels prêts qui auront la possibilité d’intégrer une compagnie aérienne et les autres qui resteront au sol.

La formation pour devenir hôtesse de l’air ou steward, ainsi que celle pour devenir pilote de ligne, ne se fait pas en 1 mois et mieux vaut être prêt le moment venu.

Le secteur de l’aérien arrive au bout du tunnel, enfin…

Partages

10 thoughts on “Aérien, le bout du tunnel ?

  1. Si les écolos ne mettent pas des bâtons dans les roues des acteurs du secteurs comme la CCC l’a demandé.
    Le secteur est au ras des pâquerettes mais qu’importe, ils veulent l’achever ces imbéciles, il faut à tout prix les empêcher de faire ce qu’ils proposent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 30 957 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Jooble