7 février 2023
Boeing 787 Air France

Boeing 787-9 Air France © Mathieu Douhaire

Forte reprise des vols internationaux en Chine

Forte reprise des vols en Chine suite aux dernières annonces…

Partages

L’Administration de l’aviation civile de Chine a déclaré qu’elle s’attend à une forte reprise des vols internationaux à destination et en provenance de la Chine atteignent 80% des niveaux d’avant la pandémie d’ici la fin de 2023. Cela après que Pékin a levé dimanche presque toutes les restrictions de voyage.

Après près de trois ans, la plupart des voyageurs se rendant en Chine n’ont besoin d’avoir qu’une preuve d’un test COVID-19 négatif avant le départ. La quarantaine obligatoire, la surveillance de la santé et les déclarations ont été supprimées après que la Chine a soudainement levé la majorité de ses politiques draconiennes contre le COVID-19.

Publicités

Le régulateur chinois de l’aviation civile a déclaré qu’il examinait actuellement les demandes de reprise des vols internationaux qui ont été interrompus depuis le début de 2020 ou complètement abandonnés.

Le directeur de la CAAC, Liang Nan, a déclaré :

Si le marché se rétablit bien, le nombre de vols internationaux (à destination et en provenance de la Chine) d’ici la fin de l’année devrait atteindre environ 80% du niveau d’avant la pandémie de COVID-19, avec environ 7 300 vols par semaine.

Les compagnies aériennes chinoises et étrangères sont optimistes quant à la reprise des vols internationaux.

Liang Nan

Forte reprise des vols en Chine mais ce sera lentement

Cependant, l’agence admet que les vols internationaux vont reprendre plus lentement que le marché intérieur chinois. Nan a déclaré que plusieurs facteurs pourraient ralentir le redémarrage des vols internationaux, notamment une pénurie de capacité et une incertitude quant à la demande.

La forte reprise des vols internationaux en Chine est également freinée par les règles pandémiques persistantes et les « contre-mesures » que Pékin déploie contre certains pays.

Plus tôt cette semaine, la Chine a soudainement cessé de délivrer certains visas aux voyageurs en provenance du Japon et de Corée du Sud – le gouvernement a déclaré que la mesure était en représailles aux politiques frontalières pandémiques que le Japon et la Corée du Sud avaient imposées aux voyageurs en provenance de Chine.

Dans l’état actuel des choses, Pékin s’abstient d’appliquer des mesures « réciproques » à d’autres mesures qui obligent les voyageurs en provenance de Chine à obtenir un test COVID-19 négatif avant le départ. En effet, le Japon et la Corée du Sud exigent également que les voyageurs en provenance de Chine passent un deuxième test à l’arrivée.

L’Association du transport aérien international (IATA) a critiqué la dernière vague de restrictions frontalières pandémiques. Son directeur général, Willie Walsh, qualifie les nouvelles mesures de réaction « réflexe » qui s’était « avérée inefficace » au cours de la pandémie.

Les compagnies aériennes seront cependant limitées dans la capacité qu’elles peuvent ajouter à la Chine étant donné la soudaine levée des restrictions.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Déjà titulaire du CCA ?
PNC en compagnie ?
En recherche de compagnie ?
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 27 372 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages