27 novembre 2020
air france diffamation

Boeing 777 Air France © Patrick Cardinal

Air France, des milliers d’emplois supprimés

Suite aux mauvais chiffres du premier trimestre, une perte de 1.8 milliard d’euro, la compagnie aérienne Air France a décidé une baisse de ses capacités de 20% à partir de 2021

Partages

Suite aux mauvais chiffres du premier trimestre, une perte de 1.8 milliard d’euro, la compagnie aérienne Air France a décidé une baisse de ses capacités de 20% à partir de 2021, des emplois vont devoir être supprimés.

Air France va faire face à un sureffectif massif dans les prochaines années. Les capacités vont baisser de 20% à partir de 2021 et un plan de compétitivité est actuellement à l’étude, des milliers d’emplois supprimés chez Air France en vue.

Fin février 2020 il était prévu une suppression de 1 500 emplois d’ici 2022. La crise du coronavirus et la baisse des capacités ainsi que le besoin d’un plan pour gagner en compétitivité vont faire exploser ce chiffre selon La Tribune.

La pyramide des âges permet de supprimer 4 000 emplois chez Air France via des départs naturels d’ici à 2022 mais, toujours selon La Tribune, ce sera bien trop faible pour compenser le sureffectif lié à la crise du convid-19 et aux adaptations nécessaires que va devoir faire la compagnie aérienne.

Un plan de départ volontaire va être mis en place pour les personnels sol Air France. Ces derniers vont être fortement impactés dans les escales Air France suite à la décision de ne plus proposer de vol quand le train peut être une alternative. Il devrait tout de même conserver des vols pour l’alimentation du hub de Paris.

Pour les personnels navigants, toujours selon La Tribune, ce sera la mise en place d’un plan de ruptures conventionnelles collectives qui sera utilisé pour gérer le sureffectif.

Partages

6 thoughts on “Air France, des milliers d’emplois supprimés

    1. BS ne veut surtout pas raviver des tensions qu’il a tant mis de mal à calmer a son arrivée. Je compatis avec les personnels sol, qui ont toujours été la seul et unique variable d’ajustement dans les crises.
      En tout cas il va y’avoir quelques révolutions sur le domestique.
      Un article intéressant
      https://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/transavia-sur-le-reseau-domestique-les-pilotes-d-air-france-ok-pour-negocier-847515.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 31 148 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages