3 juin 2020
dgac

Logo DGAC © DGAC

Hôtesses de l’air, stewards et pilotes, reprise sous conditions

La grande majorité des hôtesses de l’air, stewards et pilotes ne peuvent plus voler pour une durée encore indéterminée.

Partages

La grande majorité des hôtesses de l’air, stewards et pilotes ne peuvent plus voler pour une durée encore indéterminée. Le coronavirus a gelé l’ensemble du trafic aérien mondial a l’exception des vols cargo.

Pour faire face aux conséquences de cette inactivité la Direction Générale de l’Aviation Civile a pris des mesures fortes pour permettre un retour à la normale en toute sécurité. Les hôtesses de l’air, stewards et pilotes ne pourront pas reprendre les vols du jour au lendemain pour des raisons évidentes de sécurité aérienne.

Les pilotes devront faire au minimum deux séances de simulateur et repasser un test théorique ne pouvant comprendre moins de 100 questions issues de la base de données de l’ATPL et un autre ne pouvant comporter moins de 50 questions relatives à la qualification machine. En cas d’échec ils auront 15 jours pour se mettre à niveau et repasser l’ensemble des tests.

Pour les PNC (hôtesses de l’air et stewards) un stage équivalent à celui des MDC (Maintient Des Compétences) devra être effectué avant la reprise des vols. Un exercice feu / fumée est également obligatoire. En cas d’échec les épreuves devront être repassées après 15 jours et un vol de contrôle en ligne sous la supervision d’un instructeur sera obligatoire avant de pouvoir voler en tant que PNC.

De plus, la DGAC va mettre en place un module de formation obligatoire pour les hôtesses de l’air et stewards concernant la gestion des maladies infectieuses à bord des aéronefs de transport public. Module obligatoire représentant au minimum 14 heures d’enseignement.

La DGAC précise que ces mesures ont pour but de garantir la sécurité des vols lors de la reprise après un arrêt qui pourrait bien dépasser 2 mois pour une majorité des navigants français.

PLUS D’INFORMATIONS SUR LE SITE DE LA DGAC EN CLIQUANT ICI

Partages

21 thoughts on “Hôtesses de l’air, stewards et pilotes, reprise sous conditions

  1. Autant j’applaudis pour vos articles normalement , autant là c’est limite déplacé quand on sait que beaucoup de PN resteront par terre très longtemps…

  2. Quelles sont vos sources pour avances des choses pareilles ? Sans même que les propres compagnies communiquent là dessus. Arrêtez vous inepties !

  3. 2 séances de simulateur pour les pilotes ok. Les 100 questions, du jamais vu c’est un gros poisson, pas drôle. On pourrai publier la même chose pour la DGAC, histoire de rigoler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 366 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages