24 octobre 2020
Air France

Boeing 777-300ER Air France © DR

Air France, une action en chute libre ?

Depuis le début de semaine l’action Air France – KLM est en chute libre à la bourse de Paris.

Partages

Depuis le début de semaine l’action Air France – KLM est en chute libre à la bourse de Paris. En cause le coronavirus qui déstabilise depuis plusieurs semaines le marché du transport aérien mondial. Mais depuis peu le coronavirus est aux portes de la France et même de plus en plus présent dans l’hexagone.

Le 19 février l’action Air France – KLM passait la barre des 10 euros, 10.02 pour être précis. Aujourd’hui l’action Air France – KLM est cotée à peine plus de 7 euros. Cela représente une baisse de 30% en un peu plus d’une semaine. Si on parle de valorisation boursière nous sommes passés de 83 millions d’euros à 58 millions d’euros !

Le coronavirus semble s’implanter de plus en plus en Europe et tant que les températures ne remontent pas il y a peu de chance qu’il disparaisse. Les vols vers la Chine sont suspendus, ceux vers la Corée du Sud pourraient suivre la même route. L’Europe se prépare mais les gouvernements vont-ils accepter la libre circulation des personnes si l’épidémie s’amplifie, rien n’est moins certain.

Si Trump semble serein il y a fort à parier que dans l’hypothèse ou l’Europe soit fortement impactée il ferme les frontières et refuse les vols en provenance du vieux continent.

L’action Air France – KLM n’est pas la seule à souffrir. La Lufthansa est passé de 15.40 euros à un peu plus de 12 euros. IAG a de son côté chuté de 642 livres à 496 livres…

Les compagnies aériennes européennes, et même mondiales, doivent faire face à une situation sans précèdent. Le SRAS ou le H1N1 n’avaient pas eu de telles conséquences économiques…

Partages

6 thoughts on “Air France, une action en chute libre ?

  1. Réduire les coûts ? Les manques a gagner ? Facile, drastique, supprimer les « GP » et autres billets donnes aux papas mamans parrains cousins et soi disants accompagnants qui aura le courage de le faire ? Les temps changent il faut savoir se remettre en question

    1. Les GP, et en particulier les GP R1 (billet réservé) ne sont disponible que si l’avion n’est pas plein ! Les GP sont payants et permettent même a Air France de gagner un peu d’argent en « vendant » des places qui sinon seraient vides. Les autres catégories de GP n’embarque QUE si il y a de la place dans l’avion et voyagent dans des conditions qui peuvent être tout sauf confortable, allez passer 12 heures sur un siège de structure !!!

    2. @franxoise

      Il fallait postuler (ou réussir une sélection) si la soupe vous semble si bonne….
      Votre méconnaissance doublée d’une jalousie qui transpire de vos propos vous ridiculisent.

    3. Visiblement nous avons affaire à une grande économiste !! Ne changez rien vous êtes parfaite et si vous ne savez pas quoi faire mercredi soir je vous invite à un petit dîner que je donne avec quelques amis !

    4. Vous racontez n’importe quoi ! les GP n’embarquent que si de la place est disponible car sièges non réservés et les rares cas où ils sont mis à la disposition à la réservation : ils sont au prix d’un billet promotionnel classique et que cela permet à une Cie aérienne de générer du chiffre d ‘affaire plutôt que de ne rien engranger!
      le seul virus qui est dangereux ,c’est celui de la bêtise qui vous a infecté …
      Des propagateurs d’idées fausses sont la plaie des fora de l’internet !

      votre meilleure contribution : vous taire !
      j’ajoute qu’ Air France est nettement inférieure quant aux possibilité de GP que ses homologues anglaises ou américaines !

      Je remercie AF de m’avoir donné ma chance professionnelle et accessoirement de comprendre l’utilité et nécessité des surbook dont statisquement peu de clients sont victimes …Votre neurone, bien solitaire ,aura du mal à comprendre son avantage : 15% de no-shows sur un vol ,c’est autant de passagers « sur-réservés » qui peuvent voyager sur ce vol en l’ignorant
      En un mot , le surbook (angoisse du GP !) est un mal nécessaire à la survie d’une entreprise (et pas qu’aérienne)
      Sentez-vous un deuxième neurone se développer en vous maintenant ? … courage, d’autres devraient se réveiller pour peu que vous abandonniez vos préjugés matinés de jalousie…Pour moi aussi , l’épreuve a été longue mais quel bonheur de sortir de la victimisation:mes neurones font la fête!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 32 770 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages