dim. Juil 21st, 2019
Norwegian Boeing 787

Boeing 787 Norwegian © DR

Grève chez Norwegian

Grève chez Norwegian, une première en France pour la compagnie aérienne low-cost au mois d’avril 2019.

Grève chez Norwegian, une première en France pour la compagnie aérienne low-cost au mois d’avril 2019.

L’UNAC, syndicat d’hôtesse de l’air et steward, a déposé un préavis de grève pour les 24, 25 et 26 avril 2019. On savait que les conditions de travail pour les PNC Norwegian basés à Paris étaient compliquées (voir : https://www.pnc-contact.com/2019/03/14/norwegian-esclavagiste-moderne et https://www.pnc-contact.com/2019/03/23/norwegian-esclavagiste-suite ) mais là, les hôtesses de l’air et stewards ont décidé de mettre la pression.

Lors de la dernière réunion CSE le syndicat UNAC a mis sur la table les revendications des hôtesses de l’air et stewards de la compagnie aérienne. Entres autres sujet les congés payés, les per diem, la distribution des heures de vols, des escales…

Il semblerait que Norwegian n’ai pas entendu et surtout n’ai pas pris ces revendications en considération. Norwegian va donc devoir faire face à un mouvement social de ses PNC pendant 3 jours, sera-t-il suivi et permettra-t-il d’obtenir des conditions de travail décentes ? Nous vous tiendrons  informé en fonction des retours que nous aurons…

Partages

4 thoughts on “Grève chez Norwegian

  1. vraiment des gros fénéant ses Français , toujours à faire gréve … jamais content . Si ils ne sont pas content qu’ils parte et laisse leurs place à d’autre , il faut arrêter de dire que les conditions sont mauvaises !!! j’habite à londres et j’ai des amies qui travaillent pour norwegian les condidtions de travail ici en angleterre sont pire et personne ne ce plein et ils vivent d’ailleurs TRES BIEN !

  2. Cher Remy.
    Je t’invite grandement à te rapprocher de navigant d’une base et l’autre pour constater qu’au sein du même compagnie tu n’as pas les mêmes rémunérations ni les mêmes conditions de travail. J’espère que tes chers amis Norwegian en Angleterre n’ont aucun problèmes pour se nourrir, car ici en France ce n’est pas la même chose, tellement les conditions salariales sont dégradées. Si un jour tu veux tenter l’aventure, n’importe lequel de ces employés sera plus que ravi d’échanger sa place avec la tienne l’espace de quelques mois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 425 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages