sam. Juil 20th, 2019
Boeing 777 de la compagnie aérienne Air France

Air France Boeing 777 © EyOne

Air France, ça va chauffer

Air France est, cette semaine, le cadre de rencontres entre la direction et les syndicats de navigants.

Air France Boeing 777-300 © Aeroworldpictures
Air France Boeing 777-300 © Aeroworldpictures

Air France est, cette semaine, le cadre de rencontres entre la direction et les syndicats de navigants. Jean-Marc Janaillac, PDG d’Air France – KLM, accompagné du nouveau DG d’Air France, Franck Ternet, ont rencontré hier les représentants du principal syndicat de pilote de la compagnie, le SNPL.

Une réunion d’où rien n’a filtré, pas le moindre commentaire sur ce qui a été dit. Véronique Damon a d’ailleurs indiqué :

La direction a souhaité nous voir. Ce n’est pas une réunion de négociations, mais une rencontre comme le PDG et le nouveau DG le font aussi avec les autres organisations professionnelles.

De son côté la direction confirme des réunions en vue de travailler sur Trust Together et le projet Boost. Ce projet vise à créer une compagnie low-cost sœur d’Air France ou seul les hôtesses de l’air et stewards seraient aux conditions low-cost.

Jean-Marc Janaillac (JMJ) a indiqué :

Nous avons commencé cet après-midi les contacts et les négociations, avec à la fois les pilotes et les PNC, pour voir comment on peut avancer sur cette compagnie.

Il a également précisé qu’elles seront courtes et sans doute compliquées car Air France n’a plus de temps. Mais l’espoir est là car, selon il a également dit :

Je pense qu’il y a de plus en plus de personnels d’Air France qui se rendent compte que la concurrence arrive et se renforce et qu’il est nécessaire de faire quelque chose.

La direction devrait rencontrer les syndicats d’hôtesses de l’air et stewards demain et les discussions seront sans doute beaucoup moins faciles qu’avec les pilotes. Il va falloir parler du projet Boost et remettre sur la table les négociations concernant les accords d’entreprise pour les PNC. Entre Boost qui promet une « externalisation en interne » et les accords qui vont être tirés au plus bas par la direction, les syndicats PNC vont avoir du pain sur la planche !

Partages

2 thoughts on “Air France, ça va chauffer

  1. Si Fillon est élu President (ce qui est loin d’être acquis à ce stade), il « reprendra le processus de privatisation » comme il vient de le préciser. AF serait concerné. Aucune raison de négocier d’ici le résultat des élections. JMJ serait remercié. L’intéressé le sait très bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 404 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages