Trump et le secteur de l'aéronautique – PNC Contact
mercredi 17 juillet 2019

Etihad Boeing 777 © Kwlothrop

Trump et le secteur de l’aéronautique

Donald Trump « président elect » des USA va-t-il entrainer un ralentissement de l’industrie aéronautique, Fabrice Gliszczynski se pose la question dans un article de La Tribune.

Airbus A340-500 Etihad
Airbus A340-500 Etihad

Donald Trump « président elect » des USA va-t-il entrainer un ralentissement de l’industrie aéronautique, Fabrice Gliszczynski se pose la question dans un article de La Tribune.

Si jamais Trump met en place son programme économique il devrait y avoir une dimunition du PIB américain de 1.9% en 2019 selon une étude citée par La Tribune. Si les USA éternuent le monde s’enrhume ce qui entrainerait un ralentissement global de l’économie mondial. Ce premier point serait plus que négatif pour le transport aérien et l’ensemble du secteur.

Depuis longtemps les compagnies aériennes se sont développer avec une ouverture du ciel à la concurrence permettant à chacune d’aller assez facilement ou elle veut. Trump a clairement annoncé vouloir jouer le protectionnisme à fond. Il pourrait donc tout à fait remettre en cause ces accords de ciel ouvert et interdire, ou réduire, les possibilités aux compagnies aériennes étrangères de venir aux USA.

Celles qui risquent de subir les foudres de Trump sont les compagnies aériennes du Golfe. Emirates, Etihad et Qatar Airways ont plutôt mauvaise presse outre atlantique et les majors américaines demandent depuis maintenant plusieurs années que les accords avec ces pays soient entièrement revus. Mais, que vaut des emplois de pilotes, d’hôtesses de l’air et autres personnels des compagnies aériennes face à des commandes d’avions en grande quantité faites par les compagnies du bac à sable ? Plus de lignes, ou moins de lignes, vers les USA serait sans doute synonyme de beaucoup moins de vente pour Boeing. Par contre ces ventes se reporteraient, en partie, sur Airbus.

Autant dire que l’arrivée de Trump risque de sonner le début d’un ralentissement du trafic aérien de et vers les USA mais aussi pour le reste du monde. Cela aura pour conséquence un ralentissement du secteur aéronautique dans sa globalité ce qui, alors que la reprise semble pointer le bout de son nez, n’est évidemment pas une bonne nouvelle.

Partages

9 thoughts on “Trump et le secteur de l’aéronautique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 418 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages