mer. Nov 20th, 2019

Donald Trump © DR

Air France aidée par Trump ?

Air France doit-elle remercier Donald Trump ? On peut se poser la question après la mise en place par l’administration américaine de l’Electronics Ban.

Partages
Donald Trump © DR

Air France doit-elle remercier Donald Trump ? On peut se poser la question après la mise en place par l’administration américaine de l’Electronics Ban. S’il y a sans doute des informations qui laissent à penser qu’un risque existe et que l’on sait que l’on peut faire exploser un avion avec à peine 80 grammes d’explosif, l’opération est un cadeau pour les compagnies aériennes européennes !

Imaginez que dorénavant vous ne pouvez avoir votre tablette numériques ou ordinateur en cabine. Tout ce qui est plus gros qu’un téléphone est interdit. Si pour le voyageur lambda il existe les systèmes de divertissement à bord des avions, pour les professionnels qui travaillent durant le vol c’est du temps perdu et, donc, de l’argent.

Cette directive vise les pays du Moyen Orient et la Turquie. Autant dire Emirates, Qatar Airways, Etihad et Turkish Airlines. Ces compagnies vont perdre beaucoup d’attrait pour se rendre aux USA depuis l’Europe. Si le prix est inférieur à celui des majors européennes et le service excellent, le fait de « perdre son temps » à bord ne va sans doute pas beaucoup plaire aux hommes d’affaires qui vont revenir vers les vols directs depuis l’Europe.

Donc oui, merci Monsieur Trump car avec votre Electronic Ban vous favorisez la compagnie aérienne Air France ce que le gouvernement français n’a pas été capable de faire ces 5 dernières années…

Partages

5 thoughts on “Air France aidée par Trump ?

  1. Certains vous diraient que c’est un juste retour de bâton pour les compagnies du Golfe.
    Pour info Emirates n’est pas fînance par des petro-dollars.
    Et les mesures de Trump vont se heurter aux mesures que vont prendre ces Etats en retour. Le protectionnisme a toujours un cout…
    En revanche, les acteurs français du transport aerien auraient pu remercier les pays du Golfe pour les prix bas du pétrole qui ont permis de degager les premiers bénéfices de AF et d’augmenter généreusement le comex et bientôt les pilotes. Il est toujours plus facile d’aller chercher à l’extérieur les raisons de ses échecs.

  2. Je ne suis pas sur qu’il y ait beaucoup de passager européen qui passe par les Golfes sisters pour les USA, mais plutot les pays asiatiques. Donc, oui cela aura surement un impact pour les pays asiatiques vers les USA, qui priviligiront les compagnies européennes au lieu des Golfes sisters…. Delhi/Dubai/NYC, se transformera en Delhi/CDG/NYC

    1. Si les Golfes sisters placent autant d’avions entre Paris et leurs hubs respectifs c’est pour une raison 😉

  3. Ça n’impactera en rien le business des compagnies du golfe puisque les Européens ne vont pas vers l’est pour repartir vers l’ouest.
    Concernant les autres clients, les compagnies savent comment les garder et Emirates a déjà contré ce ban en mettant en place de nouveaux services pour les business men. De plus, cet article fait référence aux téléphones portables, ces derniers sont évidemment, toujours autorisés à bord.
    On a vu ce que ça a donné avec le ban des nationalités, 1 semaine en place. Je ne donne pas long pour cette nouvelle règle. Et étant donné que M. Trump a quelques investissements aux Emirats et au Qatar, je pense que pour les garder à flot, il devra changer rapidement de décision. Affaire à suivre.

  4. @Alex : +1
    Les plus grands groupes américains tels que GE ont leur siege Middle-Est aux Émirats avec des décennies de présence et des CEO qui ont des liens privilegies avec les emirs. Amazon vient de racheter le leader du commerce en ligne au Moyen-Orient…
    Sans compter la base militaire stratégique des US au Qatar…
    L’unilatéralisme marche dans une éco fermée pas ouverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 076 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages