mer. Nov 13th, 2019
A320 Airbus easyJet

Airbus A320 easyJet © easyJet

Les chiffres de la sécurité aérienne

Depuis maintenant plusieurs jours et le crash de l’appareil de FlyDubai on entend parler de sécurité aérienne et chacun y va de sa vision sur la question. Qui n’a pas entendu que les pilotes des compagnies aériennes du Golfe étaient exploités et donc dangereux, qui n’a pas entendu dire que les compagnies aérienne low-cost étaient dangereuse ?

Partages
Boeing 747 Cathay Pacific © Lasse Fuss
Boeing 747 Cathay Pacific © Lasse Fuss

Depuis maintenant plusieurs jours et le crash de l’appareil de FlyDubai on entend parler de sécurité aérienne et chacun y va de sa vision sur la question. Qui n’a pas entendu que les pilotes des compagnies aériennes du Golfe étaient exploités et donc dangereux, qui n’a pas entendu dire que les compagnies aérienne low-cost étaient dangereuse ?

Une bonne partie de ces dires viennent de pilotes au sein de compagnies aériennes françaises ou même de syndicalistes du SNPL. Toujours le même leitmotiv, « travailler moins pour être plus sure ».

On peut facilement comprendre que, si on est complètement exténué, on est moins performant que si on rentre d’une séance de 3 jours d’hibernation. On ne dit pas vacances car vacances n’est pas repos pour tous et c’est pareil pour le temps en escale qui peut être plus que festif !

Cependant il y a le JACDEC et son étude concernant la sécurité aérienne, c’est des chiffres, c’est 100% scientifique et donc indiscutable. Là les résultats ne sont pas forcément dans le sens du courant actuel. La compagnie aérienne la plus sure est Cathay Pacific et, en 2eme place, Emirates ! Qatar Airways est en 4eme place, compagnie aérienne du Golfe, « esclavagiste selon certains, et donc qui devrait être dangereuse car les pilotes sont surmenés et tous en burn-out…

On retrouve Etihad en 8eme place, encore une compagnie aérienne du Golfe ou les pilotes sont extenués…

Air France pointe en 40eme place ce qui semble pour le moins étonnant car les pilotes de cette compagnie volent beaucoup moins que ceux du Golfe et sont donc en pleine forme, bizarre…

Les low-cost, ces compagnies dangereuses qui ne respectent rien ni personne et font de l’argent en ne respectant ni le personnel ni la maintenance sont respectivement en 26eme place pour easyJet et en 34eme pour Ryanair.

La fatigue est effectivement dangereuse pour la sécurité des vols mais il semblerait que les pilotes profitant du soleil des pays du Golfe aient une bien meilleure endurance que ceux qui vivent sous le ciel gris parisien et encore, pas ceux qui volent sur les avions orange ou bleu ! De là a dire que certains tentent de trouver tout et n’importe quoi pour discréditer une concurrence qui les pousse vers une forte mutation de leur façon de travailler il n’y a qu’un pas que nous ne franchirons pas…

Source: http://www.jacdec.de/airline-safety-ranking-2016/

Partages

14 thoughts on “Les chiffres de la sécurité aérienne

  1. Pourquoi toujours mettre dans vos articles une petite pique contre AF ou le SNPL ?
    Pourquoi toujours faire un peu de polémique ?

    « c’est des chiffres, c’est 100% scientifique et donc indiscutable » Allons, allons ! Vous n’êtes pas des jeunes perdreaux de l’année… Vous savez qu’on fait dire aux chiffres ce qu’on veut bien leur faire dire ! Si je crée demain une nouvelle compagnie aérienne, elle sera de facto la plus sûre au monde car n’ayant jamais eu une seul incident…

    Une fois discuté de la forme, passons au fond :
    Je bosse chez AF et je n’ai JAMAIS entendu mes collègues ni même le SNPL dire que les compagnies low-cost ou du Golfe étaient dangereuses du fait de leur statut. Le SNPL a pris position contre les FTL actuelles en expliquant que les rythmes de travail permis pouvaient générer une fatigue préjudiciable à la sécurité des vols. Dans ce combat, vous oubliez « juste » de dire qu’ils ont été accompagnés par L’ENSEMBLE des syndicats de pilotes européens… Maintenant, il est vrai que les compagnies du golfe, comme certaines low-cost, n’ont pas de syndicat car ce n’est pas toléré par le management…

    Alors comment juger de la sécurité des différentes compagnies ?
    Il y a une entreprise spécialisée dans le secteur : The LOSA Collaborative. C’est une société d’audit interne qui travaille avec beaucoup de compagnies aériennes pour leur fournir une photo sans complaisance de leur niveau de sécurité. Ils travaillent avec des compagnies américaines, des compagnies du golfe, et ont auditionné AF à deux reprises (la dernière en 2014). Chose intéressante, AF est la SEULE grande compagnie aérienne Européenne à accepter de se soumettre à ce test… Les données étant confidentielles, je n’ai pas le droit d’en divulguer, ne serait-ce que partiellement, les résultats. Ils n’établissent d’ailleurs aucun classement. La seule chose que je peux dire, c’est que leur ressenti est beaucoup plus nuancé que les « chiffres indiscutables ».

    Je terminerai en disant que si LOSA a une compétence mondialement reconnue en audit sur la sécurité, il n’en est pas de même des « experts » journalistes ou autres dont vous vous faites l’écho.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 784 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages