mar. Nov 19th, 2019

Etihad Boeing 777 © Kwlothrop

Fusion dans le bac à sable

Les Emirats Arabes Unis sont divisés en plusieurs états dont deux possèdent des compagnies aériennes mondialement connues, Etihad à Abu Dhabi et Emirates à Dubaï.

Partages
Etihad Boeing 777 © Kwlothrop

Les Emirats Arabes Unis sont divisés en plusieurs états dont deux possèdent des compagnies aériennes mondialement connues, Etihad à Abu Dhabi et Emirates à Dubaï. Si Emirates se porte plutôt bien ce n’est pas le cas de sa sœur qui, depuis quelque mois, fait face à des difficultés.

L’une comme l’autre possèdent une flotte ultra récente d’appareils Airbus et Boeing dont les aménagements cabine sont à la pointe de ce qui peut se faire de nos jours, lits à 180°, suite, douche…

Etihad a besoin d’un soutien pour passer ce moment compliqué de son développement et, contre toute attente, elle l’a trouvé auprès d’Emirates. Selon les informations qui circulent les princes ne seraient pas étrangers à cette décision de fusion entre Emirates et Etihad. Ils ne souhaitaient pas voir entrer d’étrangers au capital d’Etihad.

D’ici 3 mois Etihad et Emirates ne devraient être plus qu’une entité, le nom n’est pas encore connu mais le réseau et la force commerciale de ce nouveau géant de l’aviation commerciale va en faire frémir plus d’un.

La Commission Européenne, qui doit déjà gérer le dossier de « concurrence déloyale » de la part de ces deux entités, va sans doute grincer des dents dans les prochains jours sans pour autant avoir beaucoup de marge de manœuvre pour empêcher cette fusion ou encore l’activité de la nouvelle compagnie aérienne dans l’espace aérien européen.

Si l’Europe ne bougera sans doute pas une oreille il va être amusant de voir ce que va faire Donald Trump qui se positionne depuis le début comme le protecteur de l’Amérique et ses travailleurs américains…

Partages

5 thoughts on “Fusion dans le bac à sable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 037 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages