mer. Nov 13th, 2019
Boeing 747 KLM

Boeing 747 KLM © Domaine Public

Air France et KLM en désamour

Les bataves n’apprécie pas l’arrivée de JMJ (Jean Marc Janaillac) au conseil d’administration de KLM.

Partages
KLM Boeing 747 © Jean-Philippe Boulet
KLM Boeing 747 © Jean-Philippe Boulet

Les bataves n’apprécie pas l’arrivée de JMJ (Jean Marc Janaillac) au conseil d’administration de KLM. JMJ va prendre le poste de directeur non exécutif d’Air France et, pour être équitable, il envisage de prendre le poste de vice-président de KLM. Autant dire que chez les hollandais l’idée fait grincer et ne va pas aider à atténuer les tensions entre Air France et KLM.

Selon une source de La Tribune :

Les gens de KLM sont par principe hostiles à la présence d’un PDG de holding dans une filiale. C’est, à leurs yeux, contraire à sa neutralité. Cela ne s’est jamais fait chez KLM. Certes, ils l’acceptent pour Air France,  parce que la situation le justifie à leurs yeux, mais la rejettent pour KLM, car ils estiment qu’ils n’en ont pas besoin.

Depuis plusieurs mois la compagnie aérienne KLM , racheté par Air France en 2004, a de plus en  plus de velléité d’indépendance vis-à-vis de sa maison mère tout en étant de plus en plus exaspéré par les sous performances d’Air France qu’elle estime tenir à bout de bras. Dès le début KLM a été financièrement plus performante qu’Air France. Pour l’exercice 2005 – 2006 KLM a généré un chiffre d’affaires de 504 millions d’euros quand Air France en gênerait 432 millions d’euros. Durant la crise de 2008 et jusqu’à maintenant KLM a toujours été dans le vert alors que la compagnie aérienne française Air France cumulait 2.5 milliards de pertes entre 2009 et 2014. A l’époque du rachat KLM ne pesait qu’un tiers du chiffre d’affaires du groupe mais a obtenu la moitié des voix dans les organes décisionnaires du groupe.

Selon des sources citées par La Tribune, KLM va repasser devant Air France pour l’exercice en cours. Après une année 2015 bénéficiaire Air France devrait annoncer un 3eme trimestre 2016 en très forte baisse alors que KLM devrait se maintenir. Pour l’année fiscale en cours les chiffres d’Air France sont attendus en forte baisse par rapport à 2015 et inférieurs à ceux de KLM.

Du coté batave on souhaite qu’Air France face, enfin, les efforts nécessaire pour renouer avec les bénéfices sur la durée mais on est exaspéré par l’attitude des syndicats qui semblent être totalement déconnectés de la réalité économique de l’entreprise. Au pire KLM compte juste continuer à croitre en se préservant au maximum d’Air France et ses problèmes.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 786 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages