dim. Déc 15th, 2019

Equipage © Air France

Air France, reprise des négociations.

Fin juillet les hôtesses de l’air et stewards d’Air France se mobilisaient et entamaient une grève de plusieurs jours qui a déjà couté des dizaines de millions d’euros de perte à la compagnie aérienne.

Partages
PN Air France © Air France
PN Air France © Air France

Fin juillet les hôtesses de l’air et stewards d’Air France se mobilisaient et entamaient une grève de plusieurs jours qui a déjà couté des dizaines de millions d’euros de perte à la compagnie aérienne. Aujourd’hui les discussions concernant les accords collectifs, source du conflit, doivent redémarrer entre syndicat et direction d’Air France. Les négociations avaient commencées ce printemps mais, faute de consensus, les syndicats avaient choisi la voix de la grève. Ces accords régissent les conditions de travail des 13 500 hôtesses de l’air et stewards d’Air France.

La direction a proposé, début aout, de faire deux négociations. Une pour mettre en place un accord a durée indéterminé pour la partie carrière et rémunération et une autre, a durée déterminée, pour le reste…

C’est donc aujourd’hui que l’on va pouvoir voir ce que le climat social de la rentrée sera pour les PNC, direction et syndicats vont-ils jouer au bras de fer ou vont-ils trouver une voix ou chacun fera des concessions ?

Les pilotes doivent également revenir prochainement à la table et la direction sait qu’Air France n’a pas les moyens d’une nouvelle grève comme celle de l’automne 2014…

Partages

7 thoughts on “Air France, reprise des négociations.

  1. « Les pilotes doivent également revenir prochainement à la table »

    D’où tenez-vous cette information ? Je n’ai pas le même son de cloche…

  2. Mais si la direction lâche l’affaire…

    Dans Le Monde, Jean Marc Janaillac explique qu’il a été stupéfait de l’état psychologique des employés. Stupéfait de voir le manque de confiance qu’il y a entre les entreprises du groupe, entre les différentes catégories de salariés, et entre les salariés et le management…
    Ca ne m’étonnerai pas qu’il fasse table rase de tout ce qui était « en cours », car ce sera le seul moyen de remettre de la confiance dans le système.
    AF est une boite qui est au bord de l’implosion. J’espère qu’il l’a bien senti et que sa stratégie s’en inspirera.

  3. Pfffff moi ce que j’en pense..,la direction Air France n’est pas sortie d’affaire..maintenant je suppose….enfin je veux croire que les PNC d’Air France sont tout de mème des personnes de bon sens et qu’ils n’iront pas jusqu’à coulé leur boite….

  4. Une « Trêve » ? On n’est pas en guerre à ce que je sache..!! Il faut que la raison l’emporte d’un côté comme de l’autre, la détérioration de la situation de l’ entreprise compliquerait encore l’aboutissement à une Solution
    Il faut faire prévaloir l’esprit d’Etteprie et se situer dans un contexte de relativité, quand on sait que le Niveau de Compétitivité d’AF est le seul garant de son positionnemt vis à vis des Cies du Golfe et autres Alliances, et source de bonne santé qui assurerait l’amélioration des conditions salariales et d’emploi…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 414 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages