dim. Fév 23rd, 2020
Air France recrute

Vestes pilotes © DR

Air France, grève et liste « anti jaunes » !

Le SNPL appelle encore à la grève alors que, dans les faits, personne n’est vraiment à la tête de l’entreprise a l’heure actuelle pour négocier. Alexandre de Juniac fait ses valises et Janaillac n’est pas encore arrivé !

Partages
© Régis Hector http://www.hector-bd.com/
© Régis Hector http://www.hector-bd.com/

Le SNPL appelle encore à la grève alors que, dans les faits, personne n’est vraiment à la tête de l’entreprise a l’heure actuelle pour négocier. Alexandre de Juniac fait ses valises et Janaillac n’est pas encore arrivé !

La direction a indiqué dans son communiqué :

La direction du SNPL exige une nouvelle fois des engagements immédiats portant sur le développement de la flotte et le plan d’investissement du groupe Air France-KLM à moyen terme. A quelques jours de l’arrivée du nouveau président d’Air France-KLM (Jean-Marc Janaillac prendra ses fonctions le 4 juillet, ndlr),  la direction d’Air France n’a d’autre choix que de considérer à nouveau que de tels enjeux stratégiques ne peuvent se décider sous ultimatum. Par ailleurs, le SNPL maintient toutes ses exigences, y compris l’augmentation de rémunération en décalage avec les autres catégories de personnel, ainsi que la mise en place d’un système de co-décision n’existant nulle part au monde et incompatible avec la gestion responsable d’une entreprise (…). Ces exigences constituent un contre-exemple de la façon dont doit s’organiser un dialogue sérieux.  Elles vont à l’encontre des objectifs mis en avant par les syndicats des pilotes eux-mêmes, à savoir la croissance. Celle-ci ne se décrète pas, elle se construit dans le cadre d’un dialogue équilibré. Air France dénonce une attitude irresponsable et désinvolte de la direction du SNPL vis-à-vis des salariés Air France de toutes catégories, qui se mobilisent chaque jour au service des clients et du redressement de l’entreprise.

Les revendications du SNPL sont assez simples. Ils veulent plus d’avions, plus de salaire, plus de protection vis-à-vis des entreprises comme Transavia ou Hop !, des conditions de travail plus agréables et être plus impliqué dans les sujets métiers. En fait le SNPL c’est le Monsieur Plus d’Air France, plus de grève entre autre…

Et attention, le SNPL n’aime pas ceux qui ne sont pas de son côté ! Il n’y a pas si longtemps il y avait l’Etoile jaune, le SNPL crée la liste « anti jaune ». Cette liste n’est pas officiellement le fruit d’une tête pensante du SNPL mais d’un groupe de pilotes grévistes. Le principe est assez simple. Tu n’es pas gréviste alors on va te pourrir la vie pour le reste de ta carrière ! Pour rejoindre le collectif anti-jaunes il faut s’engager auprès des pilotes à donner la liste de tous les non-grévistes de la grève de 2014 et à fournir celle de 2016 quand elle sera finie. Les pilotes grévistes devront systématiquement refuser les jumpseat aux jaunes, ne plus surclasser les jaunes et envoyer les noms des futurs jaunes à une adresse e-mail en n’utilisant pas son e-mail Air France.

Les pilotes Air France ressemblent de plus en plus à une bande de gamins puérils. Dire que c’est eux qui assurent, entre autres, la sécurité des vols peut vraiment faire peur et vous inciter à prendre vos précautions. De toute façon ils seront en grève alors éviter Air France prochainement…

PS: certains ne semblant pas savoir ce qu’est un jaune en voici une définition. Un jaune est un pilote qui propose à la compagnie de voler pendant ses jours de repos ou vacances afin d’assurer les vols des pilotes qui choisissent de faire grève.

Partages

17 thoughts on “Air France, grève et liste « anti jaunes » !

  1. Je suis curieux de voir comment JMJ va dénouer ce conflit. Il semble être un expert en la matière.
    Il n’a peut être pas rencontré des employés comme le SNPL.

  2. A l’heure où il n’y a pas de Pilote dans l’avion le Syndicat en fait des siennes …Pourtant les résultats du 1er Trimestre sont plus qu’encourageants….Dommage pour AF …. Ces Pilotes français sont loin d’avoir le sens de responsabilité scandinave, qui au bout d’une année, ont fait de leur compagnie SAS agonisante, une Compagnie ressucitée…Quant aux Syndicats, certains parmi eux savent peut etre piloter un Avion, mais sont totatalement ignares quand il s’agit d’Aeropolitique, et du positionnement de leur compagnie dans le contexte sauvagement compétitif entre un marteau enturbanné (Transporteurs du Golfe) et l’enclume Européenne (Alliances STAR – One World)…

  3. « Il n’y a pas si longtemps il y avait l’Etoile jaune, le SNPL crée la liste « anti jaune ».  »

    Attention à ce genre de raccourcis qui sont pour moi totalement inadmissibles.
    Il faut savoir rester dans la mesure.

  4. Alors il me semble que votre rédacteur se devrait d’être plus précis, et de se méfier de ce qui pourrait s’apparenter à de la diffamation.

    Tout d’abord ce n’est en aucun cas le SNPL qui a appelé à établir cette liste de « jaunes ».
    Cette liste aussi discutable soit-elle, n’est en rien le résultat d’une demande du SNPL.
    Certains de ses « cadres » n’ont d’ailleurs rien caché de leur désapprobation à son propos.

    Par ailleurs, celui que certains dénomment « jaune », n’est pas seulement un pilote non gréviste, ni comme vous le sous entendez un pilote qui met toute sa bonne volonté pour arranger la Compagnie et soulager l’exploitation en période de grève.
    Un « jaune » est un pilote qui, qu’il soit en effet en repos, en vacances, ou plus couramment qu’il ait déjà un planning de vols, accepte de modifier ce planning afin d’effectuer les vols des pilotes grévistes, plutôt que de se contenter d’effectuer son planning de vols comme initialement prévu.
    Sans cautionner la circulation d’aucune liste, on peut pour le moins se demander quelles sont ses motivations.
    Dans la dernière grève dont vous parlez, il s’agissait de plages de grève pour ce qui concerne le SNPL.
    Par conséquent un pilote gréviste pouvait parfaitement à l’issue d’une plage de grève, effectuer le vol avec 1, 2 ou 3h de retard.
    Cela induisait peu d’annulations, mais des retards.

    Le SNPL stipule très clairement que tout pilote a parfaitement le droit d’être non gréviste.
    Le SNPL n’a appelé à aucune liste, sanction, menace de réprimandes ou autre boycott des « jaunes ».

    Enfin et c’est sans doute le plus grave dans cet article, vous clamez haut et fort qu’il vous semble dangereux de voyager dans les avions d’Air France.
    Il me semble extrêmement critiquable que votre rédacteur se permette de mettre en garde contre les risques liés à la sécurité des vols.
    Si je représentais la Compagnie, je ne laisserai pas diffuser sans réagir ce genre d’arguments qui laissent à entendre que je confie mes avions et mes passagers à n’importe qui.
    C’est une attaque directe et gratuite contre les pilotes AF, et il est clair que si j’étais l’un d’eux je ne tolérerais pas que soient ouvertement mises en cause mes compétences sans réagir.

    Quelles sont celles de votre rédacteur qui lui permettent d’émettre un tel jugement?

    Sandrine Duf a raison, l’établissement de quelque liste que ce soit est à combattre.

    Néanmoins tâchez de mesurer vos propos, car ça n’est pas en donnant dans le scandaleux et le sensationnel que vous donnerez de la crédibilité à vos articles.

    1. Le SNPL n’est pas a l’origine de cette liste (c’est ecrit dans l’article) mais c’est les grèves qui entraine cette liste de pilotes, pas de grève = pas de liste…

      Les motivations d’un jaune le regarde et personne n’a a les juger !

      Savez vous qu’un avion qui prend du retard est un avion qui ne pourra pas finir sa journée de vol ? Les avions volent énormément pour etre rentabilisé, ce n’est pas un avion par vol dans une journée, un avion fait beaucoup de vols ! Donc 3 heures de retard a midi c’est 2 rotations annulées le soir (sur CC)

      Le rédacteur de ce texte est PNT AF, il sait donc qu’elle est l’ambiance dans les cockpit et si il indique qu’elle est tendue et pourrait être a l’origine d’incident nous lui faisons confiance.

      Merci pour avoir partagé votre opinion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 38 537 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages