Air France, retour du délégué CGT – PNC Contact
lundi 17 juin 2019

Logo CGT © CGT

Air France, retour du délégué CGT

Air France va devoir réintégrer un des employés qui avait, selon la compagnie aérienne, agressé le DRH et deux vigiles lors du CCE du 5 octobre 2015.

Air France Industrie © Air France
Air France Industrie © Air France

Air France va devoir réintégrer un des employés qui avait, selon la compagnie aérienne, agressé le DRH et deux vigiles lors du CCE du 5 octobre 2015. L’inspection du travail a indiqué que les « faits invoqués pris dans leur ensemble ne permettent pas d’établir l’existence d’une faute lourde commise par le salarié, caractérisant son intention de nuire ».

L’inspection du travail ordonne donc qu’Air France réintègre ce délégué syndical CGT et lui paye ses salaires depuis sa mise à pied sans solde. La direction d’Air France a tout de même indiqué qu’elle allait « former sans délai un recours hiérarchique auprès du ministère du Travail » comme le permet le code du travail.

Ce salarié, en tant que délègue de la CGT, bénéficie d’un statut particulier mais il devra quand même rejoindre ses collègues au tribunal correctionnel de Bobigny le 27 mai prochain ou ils seront jugés pour violence.

La CGT a demandé que les 4 autres employés soient réintégrés car, selon le numéro 2 du syndicat chez Air France, l’Inspection du travail « confirme qu’ils ont été pris pour l’exemple ».

Le dossier n’est pas fini car le ministère du travail a 4 mois pour statuer et valider, ou non, le licenciement du délégué syndical.

Partages

2 thoughts on “Air France, retour du délégué CGT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 50 848 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages