30 novembre 2020

Boeing 747 Air France © DR

Air France, nouvelles convocations

Une petite douzaine de salariés d’Air France est convoquée mardi et mercredi prochain par la police de l’air et aux frontières suite aux émeutes et violences qui ont émaillées le comité central d’entreprise d’Air France le 5 octobre dernier.

Partages
Boeing 747 Air France © DR
Boeing 747 Air France © DR

Une petite douzaine de salariés d’Air France est convoquée mardi et mercredi prochain par la police de l’air et aux frontières suite aux émeutes et violences qui ont émaillées le comité central d’entreprise d’Air France le 5 octobre dernier.

Alors que plusieurs personnels de la branche cargo et industrie d’Air France, dont des membres de la CGT, ont été mis à pied et seront jugés dans les semaines à venir, c’est maintenant le tour de onze salariés d’Air France d’aller s’expliquer devant la police concernant les faits qui leurs sont reprochés. De source syndicale ils seraient entendu pour avoir « secoué la grille » qui séparait la salle de réunion ou se déroulait le CCE et les manifestants.

De même, deux pilotes ont été mis à pied jusqu’à début novembre pour avoir, selon la direction, ouvert une porte avec leur badge et permis l’accès à des manifestants. Selon nos sources au SNPL ils auraient ouvert l’accès pour éviter que la porte soit détruite par les personnels en colères.

Après une semaine qui a été le cadre de nouvelles réunions constructives, il semblerait que la défaite du SNPL dans son procès contre la direction et les nouvelles convocations de salariés ne soient pas pour calmer le jeu. Double lames qu’ils l’appelaient !

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 30 953 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages