28 novembre 2020
Air France recrute

Vestes pilotes © DR

Air France, pilotes démissionnaires !

Air France doit devenir compétitive rapidement ou son avenir va fortement s’assombrir. Pour cela la direction demande à tous les salariés de faire des efforts depuis maintenant plusieurs années.

Partages
galons pilote
Vestes pilotes © DR

Air France doit devenir compétitive rapidement ou son avenir va fortement s’assombrir. Pour cela la direction demande à tous les salariés de faire des efforts depuis maintenant plusieurs années. Transform 2015 a engendré de belles hausses de productivité des hôtesses de l’air et du personnel sol et une petite hausse de celle des pilotes qui n’ont pas encore atteint les objectifs. La direction les a, a ce sujet attaqué, en justice et le verdict devrait être prononcé le 16 octobre prochain.

Mais maintenant c’est Perform 2020 ! C’est encore plus d’efforts pour les navigants avec une hausse du temps de travail annuel d’environ 15%. Le SNPL, via son président Philippe Evain, indique dans une interview qu’il « ne sait pas si il va signer les accords » ! Il a même indiqué « À Air France, 200 à 300 pilotes sont prêts à quitter l’entreprise pour aller chez la concurrence ». La direction apprécierai fortement qu’ils partent au vu du sur effectif actuel dans certaines divisions.

Après les couplets « calimero et complotiste  » en début d’interview: « le projecteur est braqué sur les pilotes et plus globalement sur les salariés d’Air France »» , « S’il est braqué de cette manière, c’est pour mieux cacher ce qui se joue en coulisses » on a eu droit à celui sur les concurrents qui sont tellement forts que ça ne sert à rien de faire le moindre effort ; « La concurrence est tellement déloyale, que même un effort massif des pilotes n’y changerait rien. »

Une fois de plus le SNPL souffle le froid et le chaud, recule et avance, monte et descend aux détriments d’Air France et de l’ensemble de ses salariés qui, aujourd’hui encore plus qu’hier, ont besoin de s’inscrire dans une dynamique commune afin de faire d’Air France la plus belle entreprise du ciel.

Partages

8 thoughts on “Air France, pilotes démissionnaires !

  1. La blague du jour du SNPL :
    À Air France, 200 à 300 pilotes sont prêts à quitter l’entreprise…Oui vous avez bien, lu, mais malheureusement il s’agit d’une blague du SNPL.

    Dommage, car ll y a milliers de pilotes qui attendent pour prendre leur place .
    Qu’il s’en aillent surtout , principalement si cela ne leur plait plus .
    Ryanair sera heureux de les engager en Irlande .

  2. 200 ou 300 pilotes seraient près à quitter l’entreprise AF . ….pour partir à la retraite sans doute ….sinon , aucun intérêt pour eux , la soupe est trop bonne sur place .
    Dire une telle c……., c’est engager la direction à durcir le conflit en répondant…. Que de la gueule.Et personnellement je pense que ce n’est que de la gueule..
    Ils partiraient ou, en Asie ou en Chine , ceux qui sont partis là-bas commencent à en revenir ,surtout si vous avez une famille…..
    Des fois il vaut mieux tourner sa langue dans sa bouche avant de parler, surtout dans des périodes tendus comme actuellement.
    Bon courage à tous.

  3. Bob…
    Mais non, je vous le dis, c’est une GROSSE blague du SNPL…..qu’ils soit couillons, ya pas de doute, mais de là à démissionner pour aller à la concurrence, c’est impossible.
    A moins, qu’ils aient dit cela à la buvette qui se trouve dans la salle de réunion du syndicat……

    Ceci dit, c’est franchement très drôle. Si on pouvait en avoir des comme ça tous les jours, je commencerai à en dire du bien.

  4. Personne ne croit a ce coup de bluff ! Le SNPL se ridiculise une nouvelle fois ! Même en travaillant plus d’heures la soupe reste bonne chez Air France. Perdre l’ancienneté qui donne tant d’avantages sur le choix des vols ? Et puis franchement quelle compagnie embauchera des pilotes qui sont réputés pour faire grève et ne jamais être satisfaits ? ils se sont trop grillés !

  5. Non, c’est que je disais il n’y a pas longtemps, ce qui a fait ricaner certains imbéciles…

    Plus sérieusement, les seuls sureffectifs pilotes aujourd’hui sont du seul fait de la direction :
    105 avions MC au lieu des 127 prévus dans les plans (échec des bases province) et le dogme de ne pas faire de stage de qualification (Transform 2015) car assimilé à une « promotion », ce qui a conduit à mettre certains secteurs en sous-effectif (B777) et d’autres en sur-effectif (B747 et A340).

    Je le répète inlassablement : encore un problème de stratégie managériale…

  6. Christophe a raison, que l’on vire la direction, et que l’on mette à la place les pilotes. Comme ça AF coulera plus vite. Ils sont si intelligents que les mots me manquent ….vous vous souvenez tous de Corbet?

    Pour Christophe hipipip?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 30 956 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages