Boost, la fessée pour le SNPL – PNC Contact
lundi 17 juin 2019
Boeing 787 Air France

Boeing 787-9 Air France © Mathieu Douhaire

Boost, la fessée pour le SNPL

Le SNPL a pris une jolie fessée déculottée de la part de ses adhérents.

Boeing 787-9 Air France © Mathieu Douhaireair france

Le SNPL a pris une jolie fessée déculottée de la part de ses adhérents. Ces derniers ont largement approuvé le projet Boost proposé par la direction d’Air France au détriment de celui proposé par le syndicat.

C’est un oui massif de la part des pilotes adhérents du SNPL au projet Boost made in JMJ (Jean-Marc Janaillac). 82.6% de participation et pas moins de 78.2% de OUI. Alors que le SNPL tente depuis des semaines de stopper le projet les pilotes se sont exprimé et, malgré les belle phrase de Philippe Evain sur France Info, le SNPL a pris une claque, une grosse claque.

Sur France Info Philippe Evain disait hier :

Cet accord, c’est le fruit du travail de notre bureau syndical (..) c’est une co-construction et on en est fier.

Quand on regarde en arrière on ne peut que rire, ou pleurer, devant tant de malhonnêteté intellectuelle. Les pilotes avaient déjà dit oui il y a maintenant plusieurs semaines. A l’époque le SNPL avait été contre l’avis des pilotes et avait refusé de signer pour, entres autres raisons, les toilettes privées dans les Airbus A350…

Boost a pris du retard, beaucoup de retard. Pendant ce temps Lufthansa et British Airways ont avancé tout comme les pure low-cost long-courrier.

Maintenant il va falloir voir ce que les pilotes vont faire de ce syndicat qui semble de plus en plus éloigné de sa base et de plus en plus intégriste. Philippe Evain est-il encore à sa place à la tête de cette organisation ?

Sauf baroud d’honneur du SNPL, le projet Boost devrait démarrer à l’automne comme prévu…

Partages

4 thoughts on “Boost, la fessée pour le SNPL

  1. Il est tellement facile aujourd’hui pour certains pilotes de cracher sur cet homme et de le rendre responsable de tout.
    Il y avait pourtant une équipe qui a été élue et soutenue par beaucoup de ceux et celles qui les accablent.
    De plus, ils-elles ont plutôt bien négocié pour la base des pilotes qui a très vite compris l’intérêt de Boost..en terme d’évolution de carrière…
    Le snpl va rentrer dans sa période règlement de compte en interne.

  2. Bonjour
    Dans tous les cas accord ou non les PNT étaient gagnants
    Donc ils ont gagnés et PNC et sol vont subir comme d’habitude.
    Mais comme Transavia, Boost ne sortira pas Air France de la M….
    Et en voyant ce qui ce passe côté KLM air air pour notre avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 50 850 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages