26 septembre 2020

Logo CGT © CGT

Air France, bientot la grève !

Le 5 octobre 2015 aura lieu une grève menée par la CGT, FO et qui pourrait voir l’arrivée de l’UNSA. Selon les syndicats un plan social touchant entre 5 000 et 8 000 postes…

Partages
La grève, YES WE CAN
La grève, YES WE CAN © DR

Air France sera bientôt en grève ! C’est en tout cas ce que souhaitent la CGT et FO qui appellent ce mouvement afin de faire pression sur la direction d’Air France pour éviter un plan massif de licenciements.

Le 5 octobre 2015 aura lieu une grève menée par la CGT, FO et qui pourrait voir l’arrivée de l’UNSA. Selon les syndicats un plan social touchant entre 5 000 et 8 000 postes pourrait être décidé lors du Conseil d’Administration du 2 octobre. Il sera suivi d’un Comité Central d’Entreprise 3 jours plus tard.

Les pilotes et les hôtesses de l’air ainsi que les stewards ne se joignent pas au mouvement et ne feront pas grève. Mehdi Kemoune, représentant CGT, a tout de même précisé que la grève « couvre tout le monde ». « Air France concentre toutes ses énergies sur les négociations en cours pour mettre en œuvre le plan de productivité et de croissance Perform 2020 », le plan stratégique du groupe, a indiqué un porte-parole. «  Il est dans l’intérêt de la compagnie, de ses personnels et de ses clients de jouer collectif et de tout faire pour éviter l’attrition », a-t-il ajouté.

Air France est au bord du gouffre avec des pertes financières qui s’accumulent depuis 2008 et, même si les avions sont actuellement pleins, elle perd de l’argent à chaque décollage. A-t-elle vraiment les moyens d’une grève soutenue, rien n’est moins sure…

Partages

5 thoughts on “Air France, bientot la grève !

  1. C’est une grève du personnel sol qui proteste contre le plan B de Alexandre De Juniac : fermeture de lignes et licenciements.
    Dans ce sens, on peut considérer que la CGT rejoint les intérêts des pilotes ce qui est historique !
    lol

    L’impact sera sans doute très limité. Il est extrêmement improbable que les pilotes rejoignent le mouvement car la direction joue l’apaisement (suppression des découchers Paris) et j’ai le sentiment que des discussions constructives pourraient reprendre. Soyons fous !

  2. Il est étonnant de voir s’étonner d’aucuns sur le fait qu’AF avec des coefficients de remplissage de plus en plus élevés ait une marge brute négative. En effet sous la pression de la concurrence qui a des coûts plus bas et donc de meilleurs tarifs, AF doit toujours baisser ses prix pour maintenir des coefficients élevés. Donc c’est la recette globale qui ne suit pas l’évolution du nombre de passagers transportés. Le nombre de passagers peut augmenter et la recette globale diminuer. La solution est dans la baisse des coûts..Pas seulement d’ailleurs dans la baisse de la masse salariale, baisse d’ailleurs qui est le plus souvent largement compensée par le coût des services sous-traités à des sociétés en position de monopole ou d’oligopole et qui pratiquent des prix élevés (ADP par exemple). Mais aussi et surtout avec des négociations d’achat plus serrées et une couverture pétrole moins frileuse…

  3. Air France a tout simplement tardé à s’adapter au marché lors de l’émergence des low costs. On trouve des milliers de personnes qui vomissent leur haine des pilotes (ceux qui « coulent » l’entreprise) alors que plus personne ne se souvient qu’en 1998 Mr Spinetta disait à qui voulait l’entendre que le seul concurrent, c’était le TGV et que les low-costs n’avaient pas d’avenir.
    Ce ne sont pas les pilotes qui ont mis l’entreprise dans cet état, c’est l’absence de stratégie adaptée à un nouveau marché. Songez qu’encore aujourd’hui, le programme des vol est construit par des outils qui ont 10 ans et qui font la part belle à un temps de correspondance mini alors que les clients recherchent un coût mini…
    Les pilotes ont bon dos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 34 020 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages