ven. Déc 13th, 2019

PN Air France © Air France

Air France; discrimination salariale

Air France a été condamné hier par le tribunal de grande instance de Bobigny à appliquer les accords collectifs à l’ensemble de ses hôtesses de l’air et stewards qu’ils soient basés à Paris ou en province.

Partages
PN Air France © Air France
PN Air France © Air France

Air France a été condamné hier par le tribunal de grande instance de Bobigny à appliquer les accords collectifs à l’ensemble de ses hôtesses de l’air et stewards qu’ils soient basés à Paris ou en province. Les hôtesses de l’air et stewards de province étaient employés et rémunères de façon différente de leurs collègues parisiens suite à une note de la direction jugée « unilatérale » et « illégale » par les syndicats.

« Les salariés de province avaient une plus grande flexibilité dans les heures de travail et en moyenne 10% de moins de rémunération à l’heure de vol qu’à Paris » donc « c’est une discrimination qui cesse », s’est réjoui Léon Crémieux, membre du bureau national de SUD Aérien. Cette condamnation va obliger Air France à utiliser son personnel de province selon les accords collectifs de l’entreprise. Le groupe Air France n’a pas fait de commentaire sur le jugement.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 410 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages