4 août 2020

© France Ô

Uniforme et locks, suite

Clarification de l’article de ce matin…

Partages
© France Ô

Une grande majorité des lecteurs de l’article concernant l’uniforme de navigant et les locks semblent avoir compris le message de ce dernier. Cependant, ayant eu des messages fort sympathiques avec des noms d’oiseaux plus ou moins exotiques je tenais à clarifier cet article pour une meilleur compréhension de toutes et tous. Cet article pose juste une question en 2 temps. Dans un premier temps, peut-on accepter qu’un steward vole avec des locks ? Si on répond non, le débat est terminé. Si on répond oui comment alors interdire a un steward de voler avec son piercing ou a un hardeux de mettre des « tiags » et un bracelet clouté ? Cela serait possible si on se base sur une religion, une culture ou encore une tradition qui donnerait une légitimité a la demande mais alors, comment ne pas accepter qu’un chrétien vole avec sa croix en évidence, qu’une musulmane porte le voile en cabine, un juif la kippa, un hindou le turban… Cela ne serait tout simplement pas possible à moins de créer des différences de traitements en fonctions des origines, des croyances, des traditions ou des religions et finalement d’avoir un comportement « raciste » en faisant des différences entre ces dernières… L’uniforme est là pour gommer les origines, pour que chaque membre d’un équipage soit une représentation « parfaite » de l’image de la compagnie…  On nous a cité Andrea pour légitimer la demande de ce steward, mais Andrea, son uniforme est impeccable, elle suit a la lettre les règles du port de l’uniforme et cela est pareil pour les autres cas que l’on nous a donné. Accepter ne serait-il pas ouvrir la boîte de pandore ?

Partages

5 thoughts on “Uniforme et locks, suite

  1. Je ne vois pas le rapport entre les locks et une quelconque religion! Le « rastafarisme » n’est pas une religion mais un état d’esprit et porte des locks ne signifie pas être rasta! Les dreadlocks ne peuvent en aucun cas être comparé à des bracelets cloutés ou des coupes à la punk! Un caucasien n’aura aucune difficulté à laissé ses cheveux longs car ils poussent différemment de ceux d’une personne aux cheveux crépus, donc forcément il existera très peu de coiffures adaptées et les locks sont l’une d’elles. Encore faut-il bien les entretenir je vous l’accorde!!!

    1. Un steward caucasien n’a pas le droit d’avoir des cheveux longs donc pourquoi aurait il droit aux locks ?

  2. Si les locks sont un état d’esprit, moi je peux vous affirmer que les bracelets cloutés et les cheveux longs sont bien un esprit punk. De plus, les gothiques eux aussi alors devraient pouvoir avoir droit à leurs piercing leur maquillage et leurs bracelets… C’est un véritable état d’esprit, mais ce n’est pas très professionnel. Air France, comme n’importe quelle autre compagnie, ne tolère pas de tenues, de bijoux ou de coiffures fantaisistes qui sortent des standards du classique. Il a choisit ce métier et cette compagnie pour son sérieux et l’image qu’elle véhicule, alors pourquoi avoir souhaité s’en prendre à eux maintenant? Moi ce qui m’intrigue, c’est le «pourquoi maintenant» et pas avant… Voilà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 250 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Partages