mer. Fév 26th, 2020
ITF UNIONS SUPPORT UNITE BA CABIN CREW

ITF UNIONS SUPPORT UNITE BA CABIN CREW ©ITF

Discrimination chez British Airways

Partages
ITF UNIONS SUPPORT UNITE BA CABIN CREW
ITF UNIONS SUPPORT UNITE BA CABIN CREW ©ITF

 

 

La compagnie aérienne British Airways forcerait son personnel féminin à prendre un congé sans solde dès lors qu’elles sont enceintes.

British Airways a été accusé de discrimination envers les hôtesses de l’air enceintes qui vivent trop loin de Heathrow ou Gatwick. Le syndicat UNITE affirme être au courant de cas où la compagnie aérienne a arrêté de payer les salaires des hôtesses de l’air habitant trop loin pour avoir une activité au sol. Toujours selon ce syndicat, British Airways envisagerait de ne plus payer les hôtesses de l’air enceinte dès lors qu’elles ne travailleraient pas. Il est à rappeler que, jusqu’à la semaine dernière, les hôtesses de l’air habitant à plus de 50 miles ou 90 minutes de transport pouvaient rester chez elle en continuant de recevoir leur salaire.

Sur les 13 000 PNC de la compagnie British Airways plus de la majorité sont des femmes et la plupart sont en âge de procréer. N’oublions pas également que la compagnie a recruté du personnel sur tout le territoire anglais mais également sur l’Europe continentale.

Des discussions sont en cours entre le syndicat UNITE et la direction de la compagnie aérienne afin de régler ce problème au plus vite afin d’éviter que le climat social ne se dégrade dans les semaines à venir.

Partages

1 thought on “Discrimination chez British Airways

  1. je trouve cela extrêmement discriminant et dégradant pour ces hôtesse qui devraient, en plus de mettre de côté leur vie sociale, mettre leur vie de femme à l’abandon!!!!
    A croire que les dirigeants de compagnies font vraiment tout mais TOUT ce qu’ils veulent ; cela devient n’importe quoi!!

    Courage mesdames, mesdemoiselles!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 38 558 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages