jeu. Nov 21st, 2019
Airbus A321 Bristish Airways

Airbus A321 Bristish Airways

British Airways bientôt en grève

Partages
Airbus A321 Bristish Airways
Airbus A321 Bristish Airways

La grève commence samedi chez British Airways

Cette fois-ci, British Airways n’évitera peut-être pas le mouvement de protestation qui devrait commencer samedi prochain. Du côté du PNC, les jours de grève ont été définis et du côté de la compagnie, des solutions de remplacement ont été élaborées. Willie Walsh, le président de BA estime que 50 à 70% des vols seront assurés. Sauf accord de la dernière heure, la grève des PNC aura bien lieu cette fois-ci chez British Airways. La première grève depuis 13 ans pour les 12 000 hôtesses et stewards. Unite, le syndicat représentatif a annoncé vendredi dernier les jours concernés par le mouvement : les 20, 21 et 22 mars, puis les 27, 28, 29 et 30 mars et à nouveau après le 14 avril si nécessaire. De son côté, British Airways s’est préparée à l’éventualité. Un millier d’employés ont été formés pour remplacer les PNC au pied levé et 23 avions extérieurs en wet lease pourront venir remplacer ceux de la compagnie qui ne pourraient pas décoller faute de personnel. Le président de BA estime qu’entre 50 et 70% des vols seront néanmoins assurés même si le catering passera à la portion congrue avec des repas servis à bord. Tous les vols de London City Airport et les longs courriers de Gatwick opèreront normalement. A Heathrow la moitié des longs courriers dont ceux des 777 seront également assurés.

525 000 passagers concernés

British Airways compte 650 vols quotidiens et transporte 75 000 passagers par jour. Les 525 000 passagers concernés par ces journées auront le choix de se faire rembourser ou bien de changer leurs dates de voyage. Au cœur de la discorde, le nouveau plan de réduction de coûts de 62 millions de livres que la compagnie souhaite installer et qui se traduirait par le retrait d’au moins un PNC par vol. Ce nouveau projet fait suite au plan de départs volontaires de plus de 1100 hôtesses. En face, le syndicat Unite rejette ce plan et suggère une baisse salariale de 2,6% mais souhaite la réintégration d’une partie des PNC licenciés. Si aucun rapprochement n’a lieu en ce début de semaine, la grève aura bien lieu à partir de samedi. Et ce n’est pas le seul mécontentement du personnel auquel doit face faire BA. Le syndicat des bagagistes s’inquiète aussi des projets de la compagnie les concernant.

Source: TourMag.com

Partages

2 thoughts on “British Airways bientôt en grève

  1. Je suis CCP à BA. Plusieurs dizaines de PNT se sont portés volontaires pour nous remplacer en cas de grève, quand ce ne sont pas les bagagistes ou les agents au sol! Gordon Brown le Premier ministre s’en mêle, prenant position bien entendu pour l’employeur, tandis que la Daily Mail, torchon quotidien très à droite, nous décrit régulièrement comme des navigants surpayés qui n’ont vraiment pas dequoi se plaindre, puisque nous avons un boulot! Rappelons que nous avons proposé d’importants sacrifices financiers(gels et réductions de salaires, suppression de certaines primes annuelles, etc) mais rien n’est assez bon, notre CEO a décidé de ne revenir sur aucune de ses impositions (nos effectifs ont tous été réduits sur tous nos vols à partir de Heathrow depuis novembre, sans que nous ayons été concertés, et non pas juste sur certains longs-courriers comme certains journalistes le disent), sans que bien sûr le service ne soit modifié de façon assez importante pour justifier une telle réduction de personnel à bord…ah si: le jus de tomate a été supprimé sur les vols de moins de deux heures en Eco! Bien entendu la vraie menace vient de cette nouvelle division de PNC qui va être lancée cette année, où les recrues seront payées le minimum et travailleront sans aucun accord syndical, juste selon les normes minimum de l’Aviation Civile…les CCP y seront recrutés sur mérite seulement, plus d’ancienneté, ils seront parfois même embauchés directement de l’extérieur!

  2. J’oubliais: merci à nos collègues allemands(ver.di) ou australiens, qui nous annoncent publiquement leur soutien, et condamnent ces pratiques anti-grévistes plus que douteuses….sans parler de l’aspect sécurité, quand on sait que certains employés de BA ont été formés en 3 jours pour nous remplacer à bord!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 161 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages