21 juin 2024
Ryanair premiere place

Michael O'Leary - Ryanair © DR

Ryanair et imposition

Ryanair prête a quitter l’Irlande pour échapper a une augmentation de l’imposition…

Partages

Ryanair pourrait abandonner son héritage irlandais et déplacer son siège social dans un autre pays si les taux d’imposition des entreprises devaient augmenter sous une administration du Sinn Féin en République d’Irlande. C’est ce qu’a indiqué le directeur général de la compagnie aérienne, Michael O’Leary.

Et si Ryanair doit commencer à chercher un nouvel environnement à faible taux d’imposition, le transporteur basé à Dublin pourrait déménager en Hongrie. C’est le pays du grand rival Wizzair.

Publicités

Avec un taux unique d’imposition des sociétés de seulement 12,5 %, l’Irlande est devenue un domicile populaire à faible taux d’imposition pour les multinationales qui ont besoin de s’établir dans l’Union européenne.

En comparaison, les taux d’imposition des sociétés dans de nombreux pays européens, dont la France, l’Allemagne et les Pays-Bas, peuvent dépasser 20 %.

Hausse d’imposition probable, Ryanair fuit

Mais avec les rumeurs selon lesquelles le Sinn Féin (communément connu internationalement à l’époque où il était l’aile politique de l’IRA) pourrait bientôt prendre le pouvoir au sein du Dáil Éireann, on craint que le parti ne commence à bricoler les taux d’imposition.

Michael O’Leary a indiqué :

Nous pourrions très bien envisager de déplacer le siège social hors d’Irlande. Si les taux d’imposition des sociétés commençaient à être modifiés par un gouvernement du Sinn Féin, alors oui, nous bougerions. Nous n’aurions aucune difficulté à partir.

Michael O’Leary

Ryanair a été fondée en 1984 en Irlande et son siège social se trouve dans le quartier Swords de Dublin.

Alors que O’Leary reconnaît le lien symbolique que Ryanair entretient avec l’Irlande, l’homme d’affaires irlandais de 61 ans ne serait pas contrarié s’il déplaçait le siège de la compagnie aérienne hors d’Irlande. Il a commenté :

Nous nous considérons comme une grande réussite européenne. Nous sommes la compagnie aérienne numéro un dans la plupart des pays européens où nous opérons. Nous sommes fiers d’être irlandais, mais je ne mourrais pas dans un fossé pour ça.

Michael O’Leary

Lançant une attaque contre le Sinn Féin, qu’il a décrit comme “économiquement analphabète”, O’Leary a averti que “tout le monde fuirait le pays en masse” s’il arrivait au pouvoir lors des élections de 2025.

Si O’Leary devait partir à la recherche d’un nouveau domicile fiscal pour Ryanair, il pourrait être tenté par le coût de la vie bon marché de Budapest et le taux d’imposition unique de seulement 9 % en Hongrie.

Parmi les autres pays européens à faible taux d’imposition figurent la Bulgarie (15 %), Chypre (12,5 %), la République tchèque (15 %) et la Lituanie (15 %).

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Déjà titulaire du CCA ?
PNC en compagnie ?
En recherche de compagnie ?
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 26 589 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages