27 juin 2022
Boeing 737 de Ryanair

Boeing 737 Ryanair © Ryanair

Ryanair, réduction des pertes

Ryanair a fortement réduit ses pertes et l’avenir semble prometteur !

Partages

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair a annoncé lundi une forte réduction des pertes nettes annuelles. Cela alors que le secteur de l’aviation se remet des restrictions liées à la pandémie de Covid.

La perte après impôts a chuté à 355 millions d’euros au cours des 12 mois se terminant fin mars. Un an plus tôt c’était une perte nette de 1,0 milliard d’euros.

Publicités

« Cette reprise reste cependant fragile après l’invasion de l’Ukraine par la Russie », a déclaré le directeur général Michael O’Leary dans un communiqué.

Michael O’Leary a poursuivi :

Compte tenu du risque persistant de flux d’informations défavorables sur l’Ukraine et le Covid, il n’est pas pratique, voire impossible, de fournir une fourchette d’orientation des bénéfices raisonnable ou précise pour le moment.

Michael O’Leary

Alors que Ryanair s’attend à des augmentations de coûts en raison de la flambée des prix du pétrole alimentée par la guerre, elle espère « revenir à une rentabilité raisonnable » au cours de son exercice en cours.

Elle prévoit un trafic de passagers de 165 millions pour l’année en cours, contre un niveau prépandémique de 149 millions.

La compagnie aérienne a transporté plus de 97 millions de passagers l’année dernière. C’était seulement 27,5 millions au cours des 12 mois précédents lorsque la pandémie a frappé.

Le chiffre d’affaires du groupe a presque triplé pour atteindre 4,8 milliards d’euros l’an dernier. Cela en grande partie grâce à la reprise de la demande.

Malgré la flambée de l’inflation, Ryanair a déclaré que ses tarifs moyens avaient chuté de plus d’un quart à 27 euros.

Ryanair a vu une réduction de ses pertes mais s’attendait à une perte beaucoup plus faible jusqu’à ce que le variant Omicron frappe à la fin de 2021. Il a provoqué de nouvelles perturbations sur ses liaisons européennes.

La compagnie aérienne a déclaré qu’elle restait déterminée à rétablir les salaires d’avant Covid pour tout son personnel. Cela sera fait dès qu’elle reviendrait aux niveaux de rentabilité observés avant que la pandémie ne frappe.

En plus de réduire les salaires, Ryanair a supprimé 3 000 emplois de pilotes et de PNC, soit 15% du personnel, à la suite de la pandémie.

Cependant, à mesure que les voyages reprennent, les compagnies aériennes se livrent une concurrence féroce pour recruter du personnel et offrent dans certains cas des primes de bienvenue.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cabin Crew Academy école hôtesse de l'air et steward
ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 27 910 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Jooble
Partages