22 mai 2022
Air France boeing 777

Boeing 777-300ER Air France © DR

Air France, préavis de grève

Le syndicat hôtesse de l’air et steward Air France SNGAF a déposé un préavis de grève

Partages

Le syndicat hôtesse de l’air et steward Air France SNGAF a déposé un préavis de grève illimité. Ce dernier fait suite à l’obligation du pass vaccinal. Vous trouverez ci-dessous les informations concernant ce préavis de grève Air France, bonne lecture…

HISTORIQUE

Pass Sanitaire : bien qu’imparfaite, cette disposition avait le mérite de permettre à tous les PNC, sans distinction, de pouvoir continuer à travailler.

Publicités

Le test nasopharyngé, exigé pour ce dernier, garantissait en outre la bonne santé des PNC à l’instant T.

Pass Vaccinal : instaure une discrimination et empêche tout PNC ne désirant pas se vacciner de pouvoir venir travailler (fin des tests nasopharyngés).

Les nouvelles dispositions “cas contact” désormais liées au Pass Vaccinal peuvent conduire des PNC vaccinés, mais contaminés, à partir travailler.

POURQUOI CE PRÉAVIS CE PRÉAVIS

Pour défendre et protéger TOUTE la Famille des PNC sans distinction, vaccinés ou non, et faire appliquer la loi au sein de l’Entreprise.

L’action juridique que nous avons également enclenchée risquant de prendre un peu de temps, une réponse rapide de notre part pour protéger l’ensemble des PNC était nécessaire face à un texte promulgué dans la précipitation. Il est impératif de tenir compte des spécificités de toute notre corporation, peu importe le statut vaccinal de chacun.

POUR QUI ?

Absolument TOUTE notre population est impactée par la mise en place du Pass Vaccinal. En voici ci-dessous les répercussions directes sur l’intégralité de notre corporation, quel que soit votre schéma vaccinal à l’heure actuelle :

CE QUE NOUS DÉNONÇONS

Obligation vaccinale :

Le vaccin n’étant pas rendu obligatoire par la loi, l’Etat doit donc mettre des moyens à disposition de tous les PNC pour que chacun puisse assurer sa mission correctement, et ce, peu importe ses choix personnels. Or, ce n’est plus le cas avec la mise en place du Pass Vaccinal qui, contrairement au Pass Sanitaire, n’autorise désormais plus les tests nasopharyngés comme moyen d’accès valide pour les transports (train, avion…).

Cette situation est particulièrement impactante pour les PNC Court Courrier non vaccinés, qui sont tout simplement dans l’incapacité totale d’effectuer leur mission, tout comme n’importe quel PNC provincial.

Vaccination sur le temps de travail :

La loi promulguée en août 2021 prévoit la possibilité pour chaque salarié qui en exprimerait la volonté de se faire vacciner sur son temps de travail. Depuis lors et malgré nos nombreuses demandes, Air France refuse catégoriquement de permettre aux salariés cette possibilité, leur demandant de prendre des rendez-vous de vaccination sur leur temps de repos. Ce sont donc plusieurs immobilisations qui sont dues aux PNC qui ont fait le choix personnel de la vaccination.

Procédure cas contact :

Concernant l’isolement, on passe de 17 jours il y a peu à … rien avec l’instauration du Pass Vaccinal.

Il est totalement inconcevable que des PNC puissent aller travailler en étant cas contact, voire infectés, avec toutes les conséquences graves que cela engendre : rester bloqué en escale, y développer une forme grave, provoquer un cluster de contamination à bord d’un de nos avions…

Les PNC ayant fait le choix de la vaccination afin de protéger leur entourage et leurs proches se retrouvent ainsi dans une situation allant à l’encontre de leurs convictions et les exposant ainsi dangereusement.

Incohérence des mesures mises en place par Air France :

Un Certificat de rétablissement du Covid, découlant d’un test antigénique, n’est pas valable à l’étranger, et le délai minimum pour se refaire vacciner est de 2 mois. 

Que compte faire l’Entreprise pour les PNC dans cette situation ?

La réalisation d’un CDG/TUN n’est pas soumise au Pass Vaccinal.

La réalisation d’un NCE/CDG/TUN est soumise au Pass Vaccinal.

Outre l’incohérence de cette situation, que compte faire l’Entreprise pour le PNC capable d’assurer sa mission sur le CDG/TUN, mais pas sur le NCE/CDG ? Comment gérer cette situation ubuesque ?

Demande d’un NOTAM :

Le SNGAF réclame auprès du Gouvernement qu’un NOTAM, stipulant que le PNC en mission resterait soumis aux dispositions prévues dans le Pass Sanitaire, soit rédigé.

Un petit pas pour le Gouvernement, un grand pas pour la Famille.

QUEL EST LE BUT DE CE PRÉAVIS ?

Offrir une alternative aux PNC non vaccinés pour continuer de travailler.

Offrir aux PNC vaccinés la possibilité de pouvoir bénéficier, à terme, de journées d’immobilisation qui leur sont dues légalement.

Permet de mettre la pression auprès de l’Etat, sans pour autant compromettre l’activité de la compagnie, qui devra dans tous les cas se passer de sa population non vaccinée avec le Pass Vaccinal.

Permet à tous les PNC sans exception de pouvoir éviter de s’exposer face à des situations sanitaires dangereuses pour eux et pour leurs proches.

POUR CONCLURE :

La mission première du SNGAF reste et restera toujours la défense de toute notre corporation sans distinction aucune, et de ne laisser aucun membre de la Famille derrière.

C’est cette voix commune que nous nous efforçons de porter à travers cette action forte : la voix de tous les PNC !

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cabin Crew Academy école hôtesse de l'air et steward
ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 27 986 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Jooble
Partages