27 septembre 2021
Norwegian, en difficulté financière

Boeing 787 Norwegian © DR

Norwegian, les actionnaires soutiennent le plan

Les actionnaires de Norwegian ont approuvé le plan de sauvetage de la compagnie aérienne dans une série de votes.

Partages

Les actionnaires de Norwegian ont approuvé le plan de sauvetage de la compagnie aérienne dans une série de votes. C’était l’un des nombreux obstacles que la société, très fortement endettée, devait surmonter pour survivre à la pandémie COVID-19.

Norwegian fait maintenant face à des négociations difficiles avec ses créanciers. Elle tente de réduire sa dette chiffre à 7,8 milliards de dollars. Elle doit également trouver des investisseurs et des prêteurs prêts à mettre de l’argent.

La compagnie aérienne a obtenu une protection face à ses créanciers plus tôt ce mois-ci. Elle a pour cela fait appel aux tribunaux d’Irlande et de Norvège. Norwegian a un peu de répit pour tenter de convertir sa dette en actions. Les principales filiales de Norwegian sont irlandaises et sa société mère, Norwegian Air  ASA, est enregistrée en Norvège.

Norwegian, et la suite ?

Norwegian souhaite, d’ici le 26 février 2021, devenir une compagnie aérienne plus petite et plus efficace. Le but ultime : moins d’avions, moins de dettes et plus de fonds propres.

Plus de 80% des actionnaires ont voté en faveur de la possibilité pour le conseil de lever jusqu’à quatre milliards de couronnes grâce à la vente d’actions ou d’instruments hybrides.

Si cela échoue, Norwegian a déclaré qu’elle pourrait manquer de liquidités d’ici la fin du mois de mars2021. Les actionnaires de Norwegian ont vu le titre baisser de 98% depuis le début 2020.

Norwegian doit maintenant donner des assurances qu’elle peut avoir accès à un capital suffisant.  Le directeur financier, Geir Karlsen, à déclarer :

Nous avons prévu de boucler ce processus d’ici la fin février, cela pourrait quand même durer plus longtemps.

De son côté, le directeur général de Norwegian, a déclaré :

Si tout se passe comme prévu, Norwegian pourrait potentiellement accélérer ses opérations à partir d’avril.

Les principaux créanciers sont les loueurs d’avions Aercap et BOC Aviation, le constructeur Airbus et la United States Export-Import Bank, qui a aidé à financer les achats de jets Boeing.

.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jooble
ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 28 917 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages