22 octobre 2020
Boeing 737 de Ryanair

Boeing 737 Ryanair © Ryanair

Ryanair fermera des bases si…

Ryanair fermera des bases si le gouvernement irlandais ne réagit pas rapidement

Partages

Ryanair fermera des bases si le gouvernement irlandais ne réagit pas rapidement. Cork et Shannon sont sur la sellette si un protocole de voyage spécifique n’est pas très rapidement adopté.

Si d’ici le 13 octobre le gouvernement irlandais n’applique pas les mêmes restrictions de voyage qui sont actuellement en vigueur dans le reste de l’Union européenne, Ryanair fermera des bases en Irlande. Le protocole mis en place par l’Europe est simple :

Pour les pays vert ou orange l’Europe ne préconise pas de restrictions. Pour les pays en zone rouge Ryanair, par la voix de son PDG Eddie Wilson, a indiqué n’avoir aucun problème avec la mise en place de procédures particulières. Dublin a 8 jours pour réagir.

Comme la PDG de Ryanair l’a indiqué quand il a annoncé qu’il fermera des bases :

Alors que le NPHET (National public health emergency team) et le gouvernement irlandais ont mal géré les voyages en transport aérien en maintenant l’Irlande enfermée depuis le 1er juillet, le taux de cas de Covid-19 en Irlande a considérablement augmenté, passant à plus de 88,8 pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours, et les vols internationaux ne peuvent être tenus pour responsables de cette augmentation.

Eddie Wilsaon

Ryanair fermera donc ses bases irlandaises si rien n’est rapidement mis en place. Ce n’est pas la première fois que la première compagnie aérienne européenne menace de ce type d’action. A suivre…

Partages

1 thought on “Ryanair fermera des bases si…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 32 848 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages