2 août 2021
Avions Ryanair

Boeing 737 Ryanair © Raboe001

Ryanair, pertes et optimisme

Ryanair a annoncé ce matin une perte de 306 millions d’euros alors que le transporteur irlandais continu de subir « l’année la plus difficile de son histoire ».

Partages

Ryanair a annoncé ce matin une perte de 306 millions d’euros alors que le transporteur irlandais continu de subir « l’année la plus difficile de son histoire ».

Le transporteur irlandais a déclaré que le nombre de passagers était en baisse de près de 80% à seulement 8 millions de passagers sur la période de trois mois.

En conséquence, Ryanair a déclaré qu’elle réduisait ses objectifs de capacité pour l’année complète à 26 à 30 millions de passagers, en baisse par rapport aux 35 millions précédemment annoncés.

Ryanair prévoit une perte record comprise entre 850 millions d’euros et 950 millions d’euros en raison des nouvelles restrictions relatives aux coronavirus à travers le continent.

Cependant, Ryanair a adopté une perspective optimiste sur ses chances de reprise, prévoyant un retour rapide lorsque les contrôles seront levés.

Tout comme easyJet, le transporteur irlandais est convaincu qu’il y aura des opportunités de développer son réseau à travers l’Europe dans les mois à venir.

Nous prévoyons que la capacité intra-européenne sera considérablement réduite au cours des prochaines années, ce qui créera des opportunités de croissance pour Ryanair afin de profiter des incitations à la croissance de la reprise.

Ryanair

Pour être opérationnel lors de la reprise, Ryanair a augmenté sa commande du Boeing 737 Max nouvellement autorisé à 210 avions.

Il est également le bénéficiaire de l’un des bilans les plus sains de l’industrie, avec 3,5 milliards d’euros de liquidité à fin décembre.

Un porte-parole du transporteur a déclaré :

Dès que le virus Covid-19 disparaîtra – et ce sera le cas au cours des prochains mois alors que les gouvernements de l’UE accéléreront le déploiement des vaccins – Ryanair et ses aéroports partenaires rétabliront rapidement les horaires, récupéreront le trafic perdu, aideront les pays de L’Europe pour redémarrer l’industrie du tourisme et créer des emplois pour les jeunes dans l’Union Européenne. Nous sommes réconfortés par le succès du programme britannique de vaccination, qui vise à vacciner près de 50 pour cent de la population britannique (30 millions) d’ici la fin mars. L’UE doit maintenant accélérer la lenteur de son programme de déploiement du vaccin pour égaler les performances du Royaume-Uni.

Ryanair

Ryanair reste donc confiant et c’est tant mieux !

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jooble
ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 29 300 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages