mar. Déc 10th, 2019
Boeing 737-800 de Ryanair

Boeing 737-800 Ryanair © Raboe001

Ryanair en grande forme

En 30 ans Ryanair est devenu la première compagnie aérienne européenne et, même si elle traverse de temps à autres des turbulences judiciaires, elle continue de croitre sans que rien ne semble pouvoir la stopper.

Partages
Michael O'Leary © Janwikifoto
Michael O’Leary © Janwikifoto

En 30 ans Ryanair est devenu la première compagnie aérienne européenne et, même si elle traverse de temps à autres des turbulences judiciaires, elle continue de croitre sans que rien ne semble pouvoir la stopper.

La low-cost irlandaise a relevé lundi sa prévision de bénéfice net annuel. Le résultat net est attendu entre 810 et 830 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 4 milliards d’euros. On vous laisse calculer la marge et réaliser que cette dernière est bien supérieure à celle des autres compagnies européennes. Air France a un chiffre d’affaires de 34 millions d’euros et un résultat net bien inférieur, voir même négatif. Cette année devait être l’année du retour à l’équilibre mais il y a eu la grève des pilotes à l’automne…

Ryanair va dégager encore plus de bénéfice avec le cours du pétrole qui a chuté et cela devrait lui permettre de réduire encore plus ses prix pour attirer encore plus de passagers. La compagnie aérienne s’attend à une augmentation de trafic de 25% pour le prochain exercice ! Le secret, ou en tout cas un, réside dans l’utilisation des ressources. Ryanair fait plus voler ses 301 Boeing qu’Air France ses 350 appareils alors que les deux compagnies ont environ le même nombre de vols quotidiens.

Quand Air France affiche un taux de remplissage de 84.7% sur moyen-courrier Ryanair est à environ 87%. Preuve de son optimisme quant à son potentiel de développement, Ryanair vient d’acheter une centaine de nouveaux avions.

La France n’est pas une priorité pour la low-cost irlandaise. Pas de base, pas d’accès aux aéroports parisien. Tout cela ne la dérange pas plus que ça, elle compte bien continuer à venir y chercher des passagers sans créer d’emploi sur le territoire. Les charges y sont trop importantes. Elle attend le jugement de la cour de cassation pour trancher définitivement sur les bases françaises mais, comme le disait il y a peu de directeur du personnel de Ryanair, Eddie Wilson ; « Mais nous n’ouvrirons pas de base en France. Ce n’est pas un impératif, nous pouvons nous développer ailleurs. En revanche, ce sera des emplois perdus pour la France »,

Ryanair a abusé des subventions et doit rembourser 9.4 millions d’euros à l’Etat, mais bon, qu’est-ce que 9.4 millions d’euros quand son bénéfice avoisine les 850 millions ?

Partages

20 thoughts on “Ryanair en grande forme

  1. Pour vous répondre Jon Rep Transavia utilise certes l’intérim mais c’est infinitésimal comparé à Ryanair, il n’y a rien de comparable.
    Cette dernière use et abuse de tous les systèmes pour se développer et n’a strictement aucune éthique et morale, c’est du business sans foi ni loi.
    Et oui faire du business c’est bien mais il faut regarder à Moyen Long terme. Je préfère de loin et de très loin même une compagnie comme AF qui emploie, paye des impôts qui profitent à toute la collectivité et aux entreprises sous traitantes plutôt qui piquent juste des clients et ne veux rien payer.
    A comparer les avantages inconvénients sur tous les volets, Billets d’avions, désenclavement, Emplois, Perception d’impôts, casse sociale, Je préfère très largement prendre AF malgré l’abus parfois de grève. Mais il n’y a pas photo !
    AF n’est pas parfaite c’est certains mais c’est un enfant de coeur à côté de ryanair… ça c’est certains

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 464 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages