jeu. Déc 5th, 2019

Compagnies aériennes et Bourse © Bloomberg

Air France, l’écart se creuse

Cet été a largement vu les vacanciers prendre l’avion pour se rendre en villégiature aux 4 coins de l’Europe si l’on en croit les fortes hausses de trafics annoncées…

Partages
Compagnies aériennes et Bourse © Bloomberg
Compagnies aériennes et Bourse © Bloomberg

Cet été a largement vu les vacanciers prendre l’avion pour se rendre en villégiature aux 4 coins de l’Europe si l’on en croit les fortes hausses de trafics annoncées par les compagnies aériennes européennes. Ryanair et easyJet ont battu des records quand IAG annonce fièrement une hausse entre 7 % et 10%.

easyJet a relevé sa prévision de bénéfice de 7 % pour 2015 ce qui, au total, laisse envisager une hausse du bénéfice pour l’exercice en cours de 20 %. Alors que les compagnies d’outre-manche surfent sur la baisse du pétrole en France c’est moins glorieux. Air France peine à retrouver de la rentabilité et est passé d’une prévision de bénéfice net de 200 millions d’euros a, selon les analystes de Bloomberg, une perte de 177 millions d’euros pour l’exercice en cours.

La fin de l’année risque d’être fort intéressante et pleine de rebondissement entre Air France qui brandit la menace des licenciements secs et Ryanair qui capte de plus en plus de clientèle affaire grâce à sa mutation qui est toujours en cours. Allons-nous vers une nouvelle définition du transport aérien européen qui ne laissera pas de place aux compagnies aériennes n’ayant pas la faculté de muter rapidement pour s’adapter ? C’est en tout cas le principe de base de l’évolution depuis que le monde est monde…

Partages

11 thoughts on “Air France, l’écart se creuse

  1. @Dubois, réduire le sol, toi t’es un PN…T, C ?
    C’est plutôt l’air que Juniac veut réduire, d’où l’augmentation des temps de vol. D’ailleurs il va se servir de la fameuse directive européenne (Flight Time Limitation) pour vous faire voler et plus et ainsi générer du sureffectif et soit proposer un pdv soit vous virer, d’après mes infos, il a dit qu’il y avait trop de PNT/PNC et que votre masse salariale est trop importante…
    Le sol a déjà été réduit et c’est pas fini, à vous maintenant !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 409 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages