23 novembre 2020
Examen piscine formation hôtesse de l'air

Examen pratique piscine CCA © DR

Formation hôtesse de l’air, maintenant ou pas ?

Nous recevons beaucoup de mails qui pourraient se résumer à la question suivante : est-ce une bonne idée de faire ma formation hôtesse de l’air maintenant ?

Partages

Nous recevons beaucoup de mails qui pourraient se résumer à la question suivante : est-ce une bonne idée de faire ma formation hôtesse de l’air maintenant ? Sujet polémique s’il en est mais nous allons quand même tenter d’y répondre en vous exposant notre avis.

Crise et coronavirus

La crise qui frappe actuellement le monde de l’aéronautique a une cause connue et qui n’a rien de structurelle. Les acteurs du secteur sont en capacité de répondre à la demande. Rien n’empêche une reprise forte du trafic aérien. Mais, pour le moment, le covid-19 bloque des frontières. Il limite le déplacement des populations et entrave donc le bon fonctionnement du marché.

Certains pensent que la « crise économique » liée à l’épidémie du coronavirus et comparable à celle qui a touché la planète en 2008 mais, c’est faux. En avril 2007, juste avant le début de la crise de 2008, le CAC40 affichait plus de 6 000 pts. Quelques mois après il avait dégringolé pour atteindre environ 2 700 pts… En comparaison, en début d’année 2020 le CAC était lui aussi aux alentours de 6 000 pts. Il a chuté à 4 400 pts et est déjà remonté à plus de 4 900 pts… Le covid-19 a donc clairement secoué les marchés. Cependant rien de comparable avec la crise de 2009, ce n’est pas une crise structurelle.

La situation du transport aérien

Le secteur aérien a encaissé et a été contraint d’hiberner plusieurs mois mais, clairement, cette phase d’hibernation est terminée. Les vols reprennent doucement et les compagnies aériennes vont petit à petit reprendront des plannings de vols équivalents a ceux d’avant la crise. En Europe les compagnies aériennes spécialisées dans le court et moyen-courrier sont en train de monter en puissance. easyJet redémarre, Vueling, Volotea, Ryanair… Cela est possible avec l’ouverture des frontières dans l’espace Schengen. Pour le long-courrier Air Caraïbes, French bee, Air Austral font de même car elles travaillent essentiellement sur les liaisons métropole et DOM-TOM.

Pour Air France la situation est plus compliqué car son réseau long-courrier ne peut repartir comme avant la crise tant que les limitations de transport ne seront pas levées par les pays qui les ont mis en place comme les USA par exemple.

Air France et suppression de poste

Air France a annoncé supprimer 1 700 postes de PNC dans son plan pour passer la crise. Les personnels qui vont quitter l’entreprise sont des volontaires. Ils souhaitent changer de vie ou partir à la retraite. Aucune chance de les voir aux futures sélections des autres compagnies aériennes donc.

A côté de cela Transavia, filiale d’Air France, va voir son activité augmenter et devrait avoir besoin d’environ 1 000 hôtesses de l’air et stewards pour faire face.

Formation hôtesse de l’air, bonne ou mauvaise idée ?

La reprise des recrutements n’est pas pour début septembre, c’est une certitude ! A l’heure actuelle pour se former et obtenir son CCA il faut compter plusieurs mois. On parle ici entre 6 et 8 si pas d’échec aux tests théorique ou pratique.

Une personne qui démarre sa formation hôtesse de l’air ou steward maintenant devrait être prête pour les sélections concernant la saison IATA été 2021. D’ici là le transport aérien aura clairement repris et les limitations concernant les voyages auront disparu ou, pour le moins, fortement diminué. N’oublions pas qu’avant la crise du covid-19 Iata annonçait une croissance très importante de la demande et de l’offre, le covid-19 n’a pas fait disparaitre delà, il l’a juste décalé dans le temps.

Se former au CCA maintenant c’est être prêt demain

Pour conclure voici ce que dit Geoffroy Bouvet, président de l’APNA et commandant de bord Boeing 777 chez Air France :

L’expérience montre que le redémarrage du transport aérien surprend quasi-systématiquement ses acteurs. La formation devient alors un critère restrictif à la croissance.

Geoffroy Bouvet

Pensez à ceux qui se sont formés alors qu’Air France n’embauchait plus. Ils ont été, pour certains, faire leurs armes à l’étranger (Qatar, Etihad, Emirates, Ryanair…) et, maintenant, sont chez Air France. Presque 100% des ex Joon ont se profil et sont maintenant hôtesse de l’air ou steward chez Air France…

Partages

3 thoughts on “Formation hôtesse de l’air, maintenant ou pas ?

  1. Bonjour je souhaiterais interviewer une hôtesse de l’air ou un Stewart pour un projet en classe de français (en école supérieure). Cela serait a t il envisageable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 31 106 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages