dim. Oct 13th, 2019
Airbus A330 Aigle Azur

Airbus A330 Aigle Azur © Aigle Azur

Aigle Azur va mal

Aigle Azur va mal. La 2eme compagnie aérienne française accumule les pertes depuis 7 ans pour un montant global de plusieurs millions d’euros.

Partages

Aigle Azur va mal. La 2eme compagnie aérienne française accumule les pertes depuis 7 ans pour un montant global de plusieurs millions d’euros. Cependant, elle a rassuré ses passagers en indiquant que l’ensemble des vols de cet été seront assurés.

Pour la suite, Aigle Azur va stopper sa desserte du Portugal en cédant l’activité à la lowcost du groupe IAG, Vueling. Frantz Yvelin a indiqué :

Nous nous préparons à céder une petite partie de nos activités parisiennes à Vueling, sans impact social. Dans ce cadre-là, nous conserverons une partie de notre activité à Orly et nous ferons migrer le reste de notre activité à Paris-Charles de Gaulle. Il n’y aucune menace à court terme, mais en revanche il y a une menace sur le long terme, elle est réelle.

Aigle Azur est lâché par ses actionnaires, le groupe HNA en tête, qui ne souhaitent plus mettre la main à la poche pour renflouer les caisses. Aigle Azur est donc à vendre mais pour le moment personne ne souhaite acquérir cette compagnie aérienne en difficulté. Frantz Yvelin a indiqué :

Nous n’avons pas trouvé d’acteurs intéressés pour racheter Aigle Azur.

Aigle Azur est donc assuré de finir la saison estivale mais l’automne qui arrive pourrait bien être compliqué pour cette compagnie aérienne qui vole dans le ciel français depuis plus de 70 ans !

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 854 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages