Ryanair, déroutement sur Toulouse – PNC Contact
mercredi 17 juillet 2019
Boeing 737 Ryanair

Ryanair Boeing 737 © DR

Ryanair, déroutement sur Toulouse

Le vol Marrakech – Bordeaux de mardi soir a fini à Toulouse à cause des forts orages présents dans le sud-ouest de la France. Le commandant de bord a privilégié la sécurité et a donc choisi de dérouter son Boeing 737 vers Toulouse Blagnac.

Le vol Marrakech – Bordeaux de mardi soir a fini à Toulouse à cause des forts orages présents dans le sud-ouest de la France. Le commandant de bord a privilégié la sécurité et a donc choisi de dérouter son Boeing 737 vers Toulouse Blagnac.

Les passagers ont été débarqués vers minuit et on rejoint l’aérogare. Des bus devaient les acheminer vers Bordeaux situé à environ 3 heures de route. Une passagère a indiqué :

À l’arrivée on nous a dit : dans une demi-heure, vous aurez des bus qui vont vous rapatrier sur Bordeaux. Nous sommes donc tous descendus de l’avion très confiants, à minuit et demi, dans le noir absolu et dans un aéroport vide. On a tous attendu comme des idiots des bus qui ne sont jamais arrivés.

Si certains ont décidé de rejoindre Bordeaux par leurs propres moyens d’autres ont passé la nuit à l’aéroport avec l’aide des pompiers et des gendarmes qui ont fourni couverture et nourriture.

Dans un mail envoyé aux passagers la lowcost irlandaise a indiqué :

Afin de bien servir nos passagers, la ponctualité est notre priorité, toutefois certaines situations exceptionnelles s’avèrent hors de notre contrôle et affectent notre gestion des vols. Nous privilégions le bien-être de nos passagers et mettons tout en œuvre pour minimiser la gêne occasionnée par la perturbation d’un vol, tout en étant en conformité avec la directive CE 261/2004.

Les bus sont arrivés sont arrivés mercredi car, selon le directeur de l’aéroport de Toulouse :

Nous sommes aéroport de déroutement et avons une structure d’accueil qui a été déclenchée pour débarquer les passagers. Tout s’est passé correctement, mais la difficulté s’est posée sur la gestion des bus et trouver les moyens de transport pour réacheminer les passagers sur Bordeaux.

En effet, les bus de la région sont tous engagés dans le transport scolaire le matin, toujours selon le directeur de l’aéroport.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 418 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages