SNPL et démocratie ! – PNC Contact
Nous sommes le mardi 18 décembre 2018
galons pilote

SNPL et démocratie !

galons pilote
Vestes pilotes © DR

Le SNPL fait encore parler de lui sur les réseaux sociaux. Dans le cas présent c’est sur Twitter que l’on a droit à une jolie démonstration de la démocratie de ce syndicat.

Un pilote souhaite adhérer au SNPL le 26 aout dernier pour pouvoir participer aux prochaines élections. En septembre, ce même pilote relance a de nombreuses reprises le SNPL pour avoir des nouvelles de son adhésion. Le 9 octobre, Christophe Tarot lui indique refuser cette dernière !

Christophe Tarot a été élu président du SNPL France Alpa le 8 juin 2017. Il vole sur Boeing 737 chez Transavia France.

Le pilote qui demande son adhésion a eu le malheur d’être membre du SPL et d’avoir eu des «critiques formulées sur twitter à l’encontre du SNPL ». Christophe Tarot ajoute même « j’ai des copies d’écran de tes tweets sous les yeux ». Le pilote remue ciel et terre et reçoit un recommandé AR de Christophe Tarot.

Deux mois pour une réponse !

Sous la pression ce dernier indique qu’il acceptera l’adhésion si la preuve de la démission du SPL lui ait fourni, c’était la 24 octobre. Donc, deux mois après la demande il reçoit (enfin) une réponse a l’opposé de la première. Il demande que soit prise en considération la date de sa demande initiale pour être dans les délais mais, depuis, silence radio… Igor ne pourra donc sans doute pas voter car les listes sont connues…

Il semblerait que pour être membre du SNPL il faille d’abord faire allégeance au bureau actuel et ne surtout pas l’avoir critiqué. Pourtant, Christian Tarot a été membre du Spaf et, à cette époque, a semble-t-il ouvertement critiqué le SNPL !

Partages

6 commentaires sur “SNPL et démocratie !

  1. J’ai toujours trouvé hallucinant que l’entreprise AF tolère depuis des années que certains de ses pilotes puissent librement sur twitter : dénigrer des collègues, dénigrer la hierarchie, interpeller des politiques et plus grave diffuser des informations internes à l’entreprise et parfois confidentielles.
    Aucun salarié en France ne pourrait se permettre ce genre de fantaisie sans conséquence.
    Peu de pilotes d’autres compagnies ont ce type de comportement. Et peu de compagnies acceptent ce type de « fuites » publiques.
    Ces comportements ne sont pas anodins et témoignent d’une culture d’antreprise libertaire où le statut procure un sentiment de toute-puissance faisant fi de la réalité.

  2. @Icare :
    Vous ne vous êtes jamais posé cette question quand les salariés de cette entreprise apprennent par la presse de profondes modifications qui n’étaient pas encore diffusées en interne ?

    Ça en justifie de dénigrer sa boîte…

  3. Les réseaux sociaux sont une plaie de notre temps, les gens ne savent pas se contrôler…
    Cela dit le SPL est un syndicat *dangereux * pour les PNT, encore faut-il pouvoir s’en rendre compte.
    Ceux qui ont créé le SPL l’ont fait par pur intérêt personnel, avec des méthodes de voyous et il n’y a aucune démocratie dans ce syndicat regroupant une poignée de personnes sans scrupule.
    Ces dernières remarques juste pour expliquer la probable crainte du SNPL vis à vis d’anciens (?) du SPL.
    D’ailleurs penser de l’attitude d’une personne qui remue ciel et terre pour adhérer au SNPL, qui finalement y arrive, et qui ensuite étale son histoire sur la place publique ?

  4. Perso, un gars qui vomit sur le SNPL, qui adhère au SPL = CFDT syndicat qui déteste les pilotes, et après qui demande à adhérer au SNPL, moi je n’en lui aurais même pas répondu. Ce pilote a t’il un peu de dignité et d’honneur ?
    Quant à PNC Contact, le ton de votre article dit clairement de quel bord vous êtes. Je comprends mieux aussi pourquoi les PNC sont aussi mal défendus chez AF…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 56 360 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages