ven. Août 23rd, 2019
A330 XL Airways

Airbus A330-200 XL Airways © CT Cooper

XL Airways, incident technique

Partages
Airbus A330-200 XL Airways © CT Cooper

Un Airbus A330-200 de la compagnie aérienne française XL Airways a eu un problème technique lors de son arrivée en Guadeloupe. Peu de temps avant son départ de l’aéroport Aimé Césaire le commandant de bord a annoncé à la tour de contrôle un problème technique.

L’appareil a eu un problème d’hydraulique et le train d’atterrissage était bloqué selon le commandant de bord. Conformément aux usages les pompiers sont intervenus pour assurer la sécurité.

L’avion a été tracté de la piste jusqu’au parking ou les passagers ont été débarqué.

XL Airways a publié un communiqué. Elle indique que l’avion n’a pas été en mesure d’assurer le vol Fort de France – Paris CDG prévu le jour même.

Les équipages sont formés à ce type d’incident. Cela a permis aux PNT d’assurer la sécurité des passagers malgré les circonstances.

Communiqué XL Airways © XL Airways
Partages

7 thoughts on “XL Airways, incident technique

  1. Article bâclé qd même…
    L’avion effectuait une liaison Charles de gaule pointe à pitre en Guadeloupe. Puis un vol de pointe à pitre à fort de France en Martinique avant de repartir vers Charles de gaule.
    C’est pendant le trajet ptp fdf que le problème s’est déclaré semble t’il.
    En vous lisant on a l’impression que le problème est arrivé en Guadeloupe. Or l’aéroport aimé Cesaire est situé en Martinique… Un peu de sérieux quand même ?

  2. Malgré les incidents lié à ce vol les équipages de xl airways ont été très professionnelles en prenant en charge tous les passagers les situations ont été traitées au cas par cas et nous avons repris notre vol dès le lendemain bravo à toutes l’équipe pour son professionnalisme et merci xl Airways

  3. Certes il faut vérifier les infos, mais un train bloqué à la sortie ou à la rentrée
    A force de chercher le scoop , on en oublie la vraie info.
    Cela arrive , ils sont formés et entrainés pour ce genre de fait.
    Alors scoop ou pas scoop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 466 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages