jeu. Nov 14th, 2019
Boeing 787 Air France

Boeing 787-9 Air France © Mathieu Douhaire

Air France, le PDG répond aux syndicats

Nous (ndlr : Air France) ne pouvons pas aller plus loin. Je ne veux pas sacrifier l’avenir d’Air France en mettant en péril nos atouts. Nous avons accumulé trop de retard par rapport à nos concurrents.

Partages
JM Janaillac © Flickr

Nous (ndlr : Air France) ne pouvons pas aller plus loin. Je ne veux pas sacrifier l’avenir d’Air France en mettant en péril nos atouts. Nous avons accumulé trop de retard par rapport à nos concurrents.

Alors qu’une puissante intersyndicale d’Air France prévoit et organise un nouveau mouvement de grève, le patron leur répond via le JDD.

Selon lui, la direction d’Air France a fait des propositions réalistes pour tenter d’éviter le mouvement de grève à venir, il indique également :

Je comprends le sentiment d’injustice des salariés qui ont fait des efforts alors même que ce qui pèse sur Air France, charges et taxes, n’a pas évolué. Mais je le regrette vis-à-vis de nos passagers et de nos salariés.

Pour lui la situation est claire, aller plus loin serait mettre en danger l’avenir de la compagnie aérienne Air France.

Les vendredi 23 et 30 mars prochain Air France devrait donc, sauf rebondissement de dernière minute, être le théâtre d’un mouvement de grève important de la part de l’ensemble des salariés de l’entreprise.

Partages

1 thought on “Air France, le PDG répond aux syndicats

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 803 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages