4 août 2020
Nouvelles destinations pour easyJet

Airbus A320 easyJet © easyJet

easyJet se lance dans le long-courrier

easyJet se lance, elle aussi, dans le long-courrier !

Partages
Airbus A319 easyJet
Airbus A319 easyJet © AeroWorldPictures

easyJet se lance, elle aussi, dans le long-courrier ! La low-cost d’outre-manche vient d’annoncer un partenariat avec WestJet et Norwegian afin de faire profiter ses clients des réseaux long-courriers de ses deux compagnies aériennes.

La compagnie aérienne low-cost a indiqué :

Les compagnies aériennes « majors » ont traditionnellement offert des services de correspondance grâce à des accords et des procédures coûteuses et complexes en matière d’interconnexion et de codeshare – avec Worldwide by easyJet, nous proposerons le même service grâce à des partenariats et des connexions via un centre virtuel qui offrira le même type de service mais plus simplement.

Il sera donc maintenant possible de prendre un Bordeaux – New York via Gatwick ou même de choisir une destination en Asie orientale. easyJet a annoncé être en négociations avec des compagnies aériennes du Moyen et d’Extrême-Orient pour proposer plus de destinations à ses clients.

Si le service est pour le moment disponible qu’à Londres Gatwick, la low-cost britannique compte bien le développer également à Genève mais aussi à Milan Malpensa, Amsterdam, Paris Charles De Gaulle et Barcelone.

Norwegian dessert actuellement 13 destinations long-courrier depuis Londres. La majorité de ses destinations sont aux USA mais également Singapour u encore Buenos Aires. Norwegian a indiqué de son cote poursuivre ses négociations avec la première compagnie aérienne européenne, Ryanair, pour développer un partenariat du même type.

Partages

38 thoughts on “easyJet se lance dans le long-courrier

  1. Non Easy Jet ne se lance pas dans le low cost !
    EasyJet sera partenaire et voilà…
    Le site permettra de réserver des vols ailleurs que sur EasyJet, même pas sur que ce soit du code share !

    C’est comme si demain vous titriez : Air France se lance dans l’aviation d’affaire, la location de voiture, dans l’hôtellerie de luxe etc… alors que depuis des années AF permet a ses clients de réserver des voitures et des hôtels et des vols en jet privé pour ses clients la première.

    Un simple accord commercial !

    1. Oui mais, tout comme sur les majors, plus besoin de récupérer ses bagages a l’escale et courir pour s’enregistrer a l’autre bout de l’aéroport, comme une major quoi 😉

  2. Après le peu qu’on a Raphael, faut savoir les utiliser aussi ( je suis revenu de Pula le 14 juillet dernier pour 7,06 euros pour 3 billets confirmés ,demandes à AnthOny Slr il est témoin)… Faut savoir s’adapter à son environnement et pas attendre le contraire mon ami… Faut savoir être flexible et pas rigide et tout est plus facile …

  3. Omar Mike Mane ptdr ? on en a moins mais ca dure plus longtemps lol … entre nous j’ai eu 2-3 tabassages bien violents. Mon trolley s’est soulevé avant hier et tout le pain s’est barré sur les passagers business ?

  4. @la rédaction :
    C’est drôle et terrible à la fois de lire les commentaires qui se basent uniquement sur le titre !
    80 % d’entre eux pensent que les avions EZY vont partir pour NRT ou JFK…

    Quant aux conditions : transfert des bagages ayant un cout (à supporter par le passager) comme indique Fabrice Gliszczynski dans son article, minimum 2h30 de correspondance entre les deux vols, sans compter les services clients qui n’existent que peu dans ces compagnies et qui vont se renvoyer les dossiers dès qu’une irrégularité sera présente.

    Les low cost ont de bon taux de vente de billets (qui ne correspondent pas aux remplissages) mais les majors récupèrent de plus en plus de dés de ces memes compagnies qui ont eu à tester (ou tenter de tester) les servies clients de ces compagnies.

    Tiens, un certain MOL n’avait pas affirmé que « le rival low cost Norwegian est en difficulté financière et ne pourra survivre à l’hiver. »

    A suivre !

    1. Tout a fait, a suivre.
      En meme temps cela me rappelle il y a 15 ans quand les lowcosts sont arrivées, on entendait « ils ont aucune chance, c’est n’importe quoi »… 15 ans après…

  5. r »En meme temps cela me rappelle il y a 15 ans quand les lowcosts sont arrivées, on entendait « ils ont aucune chance, c’est n’importe quoi »… 15 ans après… »

    Tout à fait d’accord avec vous !

  6. Omar Mike Mane tu sais très bien que c’est plus compliqué que ça ,en sby ok à la limite tu voyages tout seul ça passe , mais tu peux même pas avoir un bag en soute ! moi cet été j’ai essayé de partir 3 jours avec ma femme c’était mission impossible , parce que tu sais très bien que la compagnie préfère qu’un pax paye 300 euros que toi à 45 euros c’est du business .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 242 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Partages