jeu. Déc 12th, 2019

Logo Transavia © Transavia

Transavia, l’heure du bilan

Transavia France a 10 ans, 10 ans que cette compagnie aérienne filiale d’Air France perd de l’argent à l’exception de 2012 ou elle a été très légèrement bénéficiaire.

Partages
Boeing 737 Transavia © DR

Transavia France a 10 ans, 10 ans que cette compagnie aérienne filiale d’Air France perd de l’argent à l’exception de 2012 ou elle a été très légèrement bénéficiaire.

Transavia France transporte de plus en plus de passagers, c’est un fait. L’année dernière ce n’est pas moins de 5.3 millions de personnes qui ont choisi la compagnie franco-néerlandaise pour se déplacer. C’est donc 3 fois plus qu’en 2011 tout comme le nombre d’avions entre 2011 et 2016 qui est passé de 8 appareils à 26 Boeing 737 fin 2016.

Transavia France rempli donc ses avions et de plus en plus de passagers lui font confiance. Cependant Transavia France est un gouffre et la low-cost d’Air France engrangé les pertes depuis toujours ou presque. En effet, en 2012 Transavia France a dégagé un bénéfice de 1 millions d’euros. Selon La Tribune en 206 la compagnie Transavia France a perdu 33 millions d’euros en 2016, 2 millions de plus qu’en 2015.

Lors de la conférence de presse qui avait lieu hier pour les 10 ans de Transavia Nathalie Stubler, PDG de Transavia France, a indiqué :

La croissance va continuer. Avec la livraison d’un nouveau B737-800 le 31 mai, nous compterons cette année quatre avions supplémentaires en 2017 par rapport à l’an dernier. En 2020, nous en aurons 40.

Transavia a été créé, selon certains, pour protéger les créneaux à Orly en perdant moins que si c’avait été Air France qui les exploitait. Mais qu’en est-il de la politique de développement mise en route ? Il n’y a plus tant de créneaux à protéger que cela et Transavia continue son développement. La low-cost va se rapprocher d’Air France et utiliser certains services que la maison mère peut offrir comme la commercialisation, le marketing ou autre point fidélité. Cela va-t-il permettre à Transavia France de trouver son point d’équilibre économique ou va-t-elle continuer d’engranger des pertes pour les 10 prochaines années ?

Le modèle Transavia France ressemble beaucoup à ce que voudrait mettre en place la direction d’Air France avec le projet Boost. Cette future compagnie doit se positionner sur les lignes déficitaires d’Air France pour proposer un produit plus attractif a cout réduit. Transavia France tente cela depuis 10 ans avec le succès qu’on lui connait, des millions de passagers transportés et des millions d’euros de pertes.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 498 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages