Air France, El Kohmri valide le licenciement – PNC Contact
mardi 21 mai 2019

Airbus A380 Air France © Hugo Possamaï

Air France, El Kohmri valide le licenciement

ir France avait été le cadre de violences en octobre 2015 et le DRH, Xavier Broseta avait franchi les barrières avec sa chemise arrachée, la photo avait fait le tour du monde.

DRH Air France évacué © DR
DRH Air France évacué © DR

Air France avait été le cadre de violences en octobre 2015 et le DRH, Xavier Broseta avait franchi les barrières avec sa chemise arrachée, la photo avait fait le tour du monde. Parmi les personnes accusées d’avoir participé à ces violences se trouvait un délégué syndical de la CGT. Etant considéré comme personnel protégé il attendait le retour du ministère du travail pour savoir si son licenciement allait être autorisé ou pas. Il le sera.

Myriam El Khomri a annoncé hier qu’elle validait le licenciement de ce délégué syndical d’Air France.

À l’issue d’une analyse longue et minutieuse des faits survenus le 5 octobre 2015 en marge du comité central d’entreprise du groupe Air France, et sur la base des éléments portés au dossier, il ressort que la faute reprochée est d’une gravité suffisante pour justifier le licenciement du salarié protégé, est-il indiqué dans le communiqué de la ministre. Cette décision est cohérente avec le licenciement des quatre autres salariés impliqués dans le même dossier, qui ne bénéficient d’aucun mandat syndical et dont le cas n’est donc pas soumis à l’autorisation de l’inspection du travail (…) Le salarié concerné conserve bien entendu la possibilité de former un recours de la décision de la Direction générale du travail devant le tribunal administratif.

L’Inspection du travail s’était opposée à ce licenciement et la direction d’Air France avait déposé un recours devant le ministère du travail comme la loi l’y autorise. Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a qualifié de « proprement scandaleux » ce jugement de la ministre socialiste. Le secrétaire général a ajouté :

J’y vois une décision politique et revancharde de la part du gouvernement par rapport au mouvement social à Air France et au mouvement social que nous menons

Même si la CGT compte ne pas en rester là mais il y a pas de possibilité légale pour modifier la décision prise par la ministre socialiste du travail Myriam El Khomri. Le procès des autres salariés d’Air France pour cet épisode de « la chemise arrachée » se tiendra fin septembre 2016, l’affaire n’est donc pas encore terminée pour tous.

Partages

1 thought on “Air France, El Kohmri valide le licenciement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 51,198 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages