mer. Nov 13th, 2019
Air France – KLM a enregistré une baisse de ses résultats

Airbus A380 Air France © Hugo Possamaï

Air France, retour du Plan B

Air France va-t-elle mettre en place le « Plan B » basé sur une forte réduction de l’activité comme l’a fait en son temps British Airways ?

Partages
Boeing 777 Air France © Air France
Boeing 777 Air France © Air France

Air France va-t-elle mettre en place le « Plan B » basé sur une forte réduction de l’activité comme l’a fait en son temps British Airways ? Cette question semble faire débat jusqu’au sein du Conseil d’Administration de la compagnie aérienne.

Le point de départ du retour du « Plan B » pourrait être la position de l’État actionnaire concernant l’arrivée des Boeing 787 dans la flotte d’Air France. Les représentants de l’État ont voté contre. Selon eux cela serait porteur d’un signe négatif vis-à-vis des pilotes qui ne font toujours pas les efforts nécessaires. L’État semble se positionner pour un plan d’attrition, le fameux « Plan B ».

Le SNPL refuse toujours de mettre en place les mesures de Transform 2015, il est donc inacceptable pour les représentants de l’État français, pour les hollandais et pour certains autres administrateurs de valider l’arrivée des Boeing 787. Ils ont même fait remarquer que la direction avait un mandat pour mettre en place le « Plan B » au vue de l’avancée inexistante d’accords avec les personnels.

Après moult débats il aurait été décidé de patienter jusqu’à l’automne pour laisser le temps au nouveau PDG d’arriver et pour définir le périmètre exacte de ce « Plan B 2.0 ». De plus, avec l’arrivée des élections en 2017, il y a peu de chance que quoi que ce soit ne bouge d’ici là. Souhaitons seulement que le pétrole ne grimpe pas trop vite…

Source: La Tribune
Partages

6 thoughts on “Air France, retour du Plan B

  1. comme d’habitude les pilotes font le jeu de la direction…eh oui ils restent sur leur position (ils peuvent ils ont le rapport de force) et le PS va trinquer (pas de rapport de force) CQFD

  2. Je répète : le SNPL a appliqué les mesures de Transform.
    Les mesures que vous citez sont des mesures conditionnelles, liées à une contrepartie que l’entreprise n’a jamais réussi à mettre en place ! C’est le strict contenu de l’accord.

  3. @sukhoi 27 :

    N’ayez aucun doute : lorsque les pilotes auront trinqué, ils serviront d’argument à la direction pour taper sur les autres personnels… Les PNC, dont l’accord arrive à terme à la fin de l’année, et les personnels sol !
    N’oubliez pas le dicton : lorsque les gros maigrissent, les maigres meurent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 784 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages