dim. Déc 8th, 2019
Air France recrute

Vestes pilotes © DR

Base province, le SNPL s’adoucit…

Le SNPL Air France a indiqué dans un communiqué daté du 20 mai 2015 avoir fait de nouvelles propositions a la direction suite à l’annonce de la fermeture des bases de provinces.

Partages
galons pilote
Vestes pilotes © DR

Le SNPL Air France a indiqué dans un communiqué daté du 20 mai 2015 avoir fait de nouvelles propositions a la direction suite à l’annonce de la fermeture des bases de provinces.

Selon le communiqué, le syndiquait aurait fait « de nouvelles propositions prenant en compte les différentes contraintes de chaque partie et éradiquant les points de blocage exprimés à l’occasion de la négociation sur l’avenant à l’accord bases province ». Le syndicat est coincé entre sa volonté de montrer qu’il est puissant et la pression de ses adhérents qui souhaitent rester à Nice, Marseille ou Toulouse. Le président du SNPL indique « regretter le sabotage du dialogue social tel qu’il s’exprime depuis de nombreux mois au sein d’Air France. La volonté de démembrer le tissu social de l’entreprise est patente. Les pilotes sont les premiers visés par cette stratégie alors qu’ils n’ont de cesse de défendre le développement de l’entreprise. Ainsi, l’accord que nous proposons permet de construire le programme d’hiver 2015 avec les modules avion les plus efficaces, selon les souhaits exprimés par la direction. Nous ne comprendrions pas quels motifs pourraient lui interdire de parafer une telle proposition ». Comme indiqué par la direction dans un précèdent courrier reçu par les pilotes, les bases provinces ne sont économiquement parlant pas viable car pas rentable.

Un des problèmes a été le blocage des pilotes Air France concernant la bascule des vols vers Hop ! ou Transavia. La direction souhaitait pourvoir basculer les vols peu remplis vers des avions Hop ! mais les pilotes Air France auraient volé moins et donc gagné moins ce que le SNPL n’a pas accepté. Ce dernier a demandé un droit de regard sur l’affectation des vols entre les 3 entités, la direction a jugé cela inacceptable.

Partages

2 thoughts on “Base province, le SNPL s’adoucit…

  1. Le sabotage du dialogue social n’est pas du seul fait de la direction mais aussi d’un bureau SNPL arcbouté sur des principes que ne reflètent pas forcément ce que pensent les adhérents.
    Il suffit pour s’en convaincre de voir tout ce qui a été ou est dit sur le questionnaire New Deal proposé. Ils ont conseillé aux pilotes de ne pas répondre (perdu : presque 50% de réponse !) et dénigrent aujourd’hui ce qui ressort de ce questionnaire en expliquant qu’il n’est pas représentatif (forcément puisqu’ils ont conseillé de ne pas répondre…) alors que de nombreux pilotes 100% ont dit ce qu’ils avaient sur le cœur…
    Le SNPL est en train de sombrer pour rejoindre la longue liste des « syndicats » qui préfèrent conserver leurs avantages actuels au mépris du développement à long terme de l’activité. Souvenons-nous de la CGT et du port de Marseille…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 456 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages